16/01/2020 17:43
Au printemps de l’année 1789, l’armée de Tây Son commandée par le roi Quang Trung vainquit les 200.000 envahisseurs Qing. La déroute a eu lieu à Dông Da, une butte située à Hanoï. Depuis le 24 décembre 2018, ce site historique a été déclaré site national spécial.

>>Célébration des 230 ans de la victoire de Ngoc Hôi - Dông Da
>>Les fêtes printanières du Nord
 

La butte de Dông Da est située dans le quartier de Quang Trung, de l’arrondissement de Dông Da.                                          Photo : VOV/VNA/CVN


La butte de Dông Da est située dans le quartier de Quang Trung, de l’arrondissement de Dông Da. Circonscrit entre les rues Tây Son et Dang Tiên Dông, le site s’étend sur 21.475 m2.

"En 1962, la butte de Dông Da a été inscrite sur la liste des 12 vestiges de Hanoi reconnus par le ministère de la Culture et de l’Information, l’actuel ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. En 1989, à l’occasion du 200e anniversaire de la victoire de Dông Da, la municipalité de Hanoi a décidé de créer le parc culturel de Dông Da autour de la butte historique. Le site comporte une statue monumentale du roi Quang Trung et un temple", dit Vo Nguyên Phong, président du Comité populaire de l’arrondissement de Dông Da.

Dominée par le temple Trung Liêt dédié aux mandarins méritants et aux héros et la stèle sur laquelle est gravée la proclamation du roi Quang Trung, la butte de Dông Da a joué un rôle stratégique dans la défense de l’ancienne cité royale de Thang Long.

Bâtie au pied de la butte, la place commémorative abrite une statue du roi Quang Trung mesurant 15m de haut et pesant 200 tonnes ainsi que deux grands reliefs taillés dans de la pierre blanche retraçant les combats glorieux de l’armée des Tây Son contre les Qing.

En 2010, à l’occasion du millénaire de la capitale, un temple a été érigé. La salle d’exposition au rez-de-chaussée présente au public diverses antiquités, peintures et photos tandis que le premier étage est réservé au culte du roi Quang Trung.

Chaque année, le cinquième jour du premier mois lunaire, les Hanoïens se donnent rendez-vous à la butte de Dông Da pour fêter la victoire de Dông Da et la libération de la cité royale de Thang Long. Plusieurs activités commémoratives sont organisées à cette occasion comme la cérémonie d’offrande d’encens, la procession des palanquins ou encore le spectacle reproduisant l’attaque éclair menée par les armées du roi Quang Trung contre les envahisseurs. La municipalité de Hano
ï ambitionne d’inscrire cette époustouflante reconstitution historique sur la liste des patrimoines culturels immatériels du pays.

"Les autorités de Dông Da, le comité de gestion du vestige et le service du Tourisme de Hanoi devraient créer un outil numérique ludique et convivial qui permettrait aux jeunes générations de s’intéresser à cette partie de l’histoire du Vietnam. La fête de la butte de Dông Da devrait être reconnue comme une grande fête nationale. Il faut se servir des progrès technologiques pour faire de ce site touristique un centre historique et culturel à destination des jeunes générations", indique le professeur Dang Van Bai, ancien vice-président du Conseil patrimonial national.

Désireuse d’attirer plus de visiteurs à Dông Da, les autorités de Hano
ï ont décidé de promouvoir ce site historique au même titre que les monuments les plus célèbres de la capitale.

"Il est important de mettre en valeur ce vestige national spécial. Le site mérite d’être connu d’un plus grand nombre de touristes. Il faudrait améliorer la logistique et offrir une gamme de services plus large comme par exemple des spectacles d’arts martiaux ou de tambours", dit le professeur Duong Van Sau, de l’université de la Culture de Hanoï.

Riche d’un passé historique glorieux, la butte de Dông Da permet aux visiteurs de faire une parenthèse dans le présent, le temps de leur visite.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains