23/03/2020 17:51
Après avoir fait une pause vendredi 20 mars en raison d'un jour férié au Japon, la Bourse de Tokyo hésitait lundi 23 mars en matinée, la propagation mondiale du coronavirus pesant toujours lourd sur le moral des investisseurs.
>>La Bourse de Tokyo perd plus de 3%
>>La Bourse de Tokyo en rebond, rassénérée par la BoJ
>>Chute de la Bourse de Tokyo, moindres dégâts sur les places de Chine

La Bourse de Tokyo hésitait lundi 23 mars en matinée. Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice vedette Nikkei était en hausse de 0,4% à 16.618,28 points en milieu de matinée, non sans avoir fait auparavant des incursions dans le rouge. Et l'indice élargi Topix reculait de 1,01% à 1.270,24 points. Wall Street avait fini en fort repli vendredi 20 mars, et le gigantesque plan du gouvernement américain pour soutenir l'économie des États-Unis tarde à se mettre en branle, le Sénat américain n'étant pas parvenu dimanche 22 mars à accorder ses violons, malgré la gravité de la situation.

Les investisseurs à la Bourse de Tokyo étaient aussi inquiets des conséquences pour l'économie japonaise d'un éventuel report des JO initialement prévus cet été dans la capitale japonaise, un scénario de plus en plus probable.

Cette option a été ouvertement mise sur la table dimanche 23 mars par le Comité international olympique (CIO), qui s'est donné quatre semaines pour trancher. Et lundi 23 mars le Premier ministre japonais Shinzo Abe a aussi reconnu pour la première fois qu'un report des Jeux "pourrait devenir inévitable".

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).