07/05/2019 17:06
La Bourse de Paris évoluait à l'équilibre mardi matin 7 mai (+0,08%), se stabilisant au lendemain d'une séance difficile, en plein regain de tension commerciale entre la Chine et les États-Unis.
>>La Bourse de Paris perd 1,18%, lestée par les menaces de Trump
>>La Bourse de Paris a ouvert sans direction
>>La Bourse de Paris reste en retrait à la veille d'un jour férié

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense.
Photo: AFP/VNA/CVN

À 09h16, l'indice CAC 40 prenait 4,50 points à 5.488,02 points. La veille, il avait fini en net recul de 1,18%. Les marchés européens vont "continuer à se focaliser sur les dernières annonces de droits de douane sur des produits chinois faites" par le président américain et "vont suivre de près les derniers développements", a souligné Jasper Lawler, responsable de la recherche chez London Capital Group.

"Le fait que la Chine puisse quand même envoyer ses représentants à Washington jeudi et vendredi pour négocier a apaisé les opérateurs", selon lui. "Mais ce qui est désormais clair est qu'il reste beaucoup de travail à faire avant qu'un accord entre les deux premières économies mondiales soit trouvé. Cela ne veut pas dire que c'est impossible", a-t-il poursuivi, "mais cela pourrait prendre plus de temps que les deux parties ne le laissaient penser et que les marchés l'anticipaient".

Dimanche 5 mai, Donald Trump avait annoncé que les droits de douane supplémentaires sur 200 milliards de dollars allaient augmenter vendredi 3 mai, passant de 10 à 25%. Il avait alors déploré que les négociations n’aillent pas assez vite. Lundi 6 mai, Washington a accusé Pékin de revenir sur certains de ses engagements pris dans le cadre des négociations pour mettre fin à leur guerre commerciale.

Pour autant, les tractations ne sont pas rompues puisque les deux parties se retrouveront jeudi et vendredi à Washington, a indiqué le négociateur en chef américain, Robert Lighthizer, cité par des médias américains. Et c'est le négociateur chinois Liu He, considéré comme très proche du président Xi Jinping, qui fera le déplacement, a annoncé mardi 7 mai à Pékin le ministère du Commerce.

Du côté des valeurs, Iliad bondissait de 5,60% à 99,62 euros, la progression de chiffres d'affaires et la vente de ses pylônes de télécoms en France et en Italie au groupe espagnol Cellnex l'emportant sur la nouvelle érosion de ses abonnés. EssilorLuxottica prenait 0,47% à 107,80 euros, soutenu par des ventes conformes aux attentes au premier trimestre malgré la crise de gouvernance à son sommet. Solvay s'enfonçait de 4,81% à 98,66 euros, la prudence manifestée par le groupe pour 2019 l'emportant sur la progression du bénéfice net en progression de 18% au premier trimestre.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.