23/06/2021 16:49
La Bourse de Paris a clôturé mardi 22 juin en modeste hausse (+0,14%) une séance amorphe, en quête de clarté dans le débat de politique monétaire en cours au sein de la Réserve fédérale américaine (Fed).

>>La Bourse de Paris sans direction
>>La Bourse de Paris repart de l'avant (+0,51%)
>>La Bourse de Paris rattrapée par la Fed et des échéances techniques
 

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN


L'indice parisien CAC 40 a pris 8,96 points à 6.611,50 points au lendemain d'un rebond de 0,51%. Avant la semaine dernière le discours officiel de la Fed ne prévoyait aucune hausse de taux avant 2024, mais depuis la réunion de son comité de politique monétaire mercredi, il est question de deux relèvements de taux courant 2023.

Qui plus est, le président de la Réserve fédérale de Saint Louis James Bullard semble même préconiser une hausse dès 2022 si l'inflation américaine reste élevée d'ici là.

"Le marché est à la recherche de confirmation" sur les intentions de la Réserve fédérale américaine (Fed), observe Florian Allain, gérant à Mandarine Gestion, interrogé par l'AFP. Ainsi, les investisseurs écouteront avec attention l'audition du président de la Jerome Powell qui se tiendra à 18h00 GMT.

M. Powell devrait "ménager le marché et lui laisser entendre qu'on n'est pas sur une reprise brutale de hausses de taux ni de baisse brutale de des achats d'actifs", anticipe l'expert.

"Une fois qu'il aura digéré le fait qu'il va y avoir un peu de hausses de taux, le marché va se concentrer sur la bonne santé des entreprises" dont la saison des résultats s'annonce favorable, estime-t-il.

Les investisseurs ont favorisé le secteur des valeurs de croissance, ayant foi en un rythme graduel de remontée des taux. Les valeurs technologiques Dassault Systèmes (+1,13% à 200,50 euros), Atos (+1,12% à 52,14 euros) et STMicroelectronics (+1,26% à 30,54 euros) ont fini en haut du tableau.

Le géant des services pétroliers Schlumberger a annoncé mardi 22 juin vouloir atteindre la neutralité carbone en 2050. Son titre a gagné 2,03% à 27,70 euros.

Les actionnaires du géant français des médias Vivendi (+0,28% à 29,92 euros) ont tourné mardi 22 juin la page d'Universal Music Group (UMG), approuvant largement sa scission en assemblée générale, ce qui permet un recentrage sur les médias, l'édition et la publicité.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.