30/07/2020 09:02
La Bourse de Paris a terminé dans le vert mercredi 29 juillet (+0,60%), reprenant un peu de hauteur grâce à de bonnes surprises dans les nombreux résultats de sociétés du jour.
>>La Bourse de Paris manque de direction à mi-séance (-0,15%)
>>La Bourse de Paris en baisse de 0,67%

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice CAC 40 a avancé de 29,80 points à 4.958,74 points. La veille, il avait fini en recul de 0,22%.

"La Bourse de Paris s'en est mieux sortie que les autres aujourd'hui après avoir été surprise favorablement par les publications d'entreprises de la journée", a estimé auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Mais au-delà de ce "petit rebond parisien, les marchés européens sont dans une période d'attente forte pour cette semaine qui est de loin la plus importante de l'été", a poursuivi l'expert.

"Tous les sujets sont là : monétaires avec la réunion de la Fed, microéconomiques avec les résultats et budgétaires avec le plan de relance débattu aux États-Unis", a-t-il souligné.

Principal objet d'attention, la Fed achèvera dans la soirée une réunion monétaire de deux jours. Même si aucune annonce majeure n'est attendue, elle devrait réitérer son soutien à l'économie et chaque mot de son président Jerome Powell sera examiné à la loupe.

Sur le plan budgétaire, les investisseurs sont aussi suspendus aux discussions toujours tendues entre élus démocrates et républicains au Congrès sur un nouveau pan d'aide de 1.000 milliards d'USD.

Selon M. Baradez, "les investisseurs sont aussi à l'affût des résultats demain soir des géants de la tech aux États-Unis" pour voir si la nouvelle locomotive de l'économie ne s’essouffle pas.

Toutes ces questions en suspens viennent s'ajouter "aux craintes d'une seconde vague de contaminations en Europe" alors que la pandémie continue à faire des ravages, a observé le spécialiste.

La cote parisienne a eu à digérer une grosse salve de publications de résultats, qui se sont majoritairement avérés supérieurs aux attentes.

Le géant français de services informatiques Capgemini a ainsi pris la tête du CAC 40 (+6,53% à 111,70 euros). Le groupe, qui a récemment acquis Altran, a résisté aux effets de la pandémie, selon son estimation de résultats semestriels.

Kering a aussi bondi de 3,97% à 502,40 euros après avoir fait état d'une "reprise encourageante", notamment en Asie-Pacifique, son marché-clé.

Carrefour a progressé de 0,88% à 13,74 euros après la publication d'une perte nette fortement réduite au premier semestre grâce à une "activité commerciale soutenue" au deuxième trimestre.

Les valeurs bancaires ont par contre souffert de la contre-performance de leur homologue espagnole Banco Santander.

Société Générale a perdu 2,67% à 13,88 euros, Crédit agricole 1,10% à 8,65 euros et BNP Paribas 1,02% à 35,80 euros.

Europacorp s'est envolé de 20,99% à 0,86 euro, au lendemain d'une augmentation de capital de 193 millions d'euros, au terme de laquelle le fonds Vine détient désormais 60,15% du groupe de Luc Besson et le fonds Falcon 6,29%.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.