06/09/2021 17:40
La Bourse de Paris évoluait en hausse de 0,59% lundi 6 sepembre, continuant de digérer des chiffres sur l'emploi américain moins bons que prévu alors que Wall Street restera fermée.
>>La Bourse de Paris souffre des chiffres de l'emploi américain (-1,08%)
>>La Bourse de Paris en légère baisse
>>La Bourse de Paris finit mollement le mois d'août (+0,11%)

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h35, l'indice vedette CAC 40 gagnait 39,43 points à 6.729,42 points, tiré par les valeurs du luxe. Vendredi 3 septembre, il avait perdu 1,08%, déçu par le nombre de créations d'emplois aux États-Unis. En août, seulement 235.000 emplois ont été créés aux États-Unis, nettement moins que les 750.000 attendus par les économistes.

"C'est un mauvais chiffre qui s'accompagne d'une très forte hausse des salaires (+0,6% sur un mois contre +0,3% prévu)", affirment les analystes de Saxo Banque dans une note. "Cela pourrait inciter la Réserve fédérale américaine (Fed, ndlr) à revoir le timing" de la réduction du rythme de ses achats d'actifs, ajoutent-ils. La Fed répète en effet qu'elle réduira son soutien monétaire seulement lorsque l'économie des États-Unis et son marché de l'emploi seront suffisamment remis de la crise liée au COVID-19.

Avec l'amélioration des conditions économiques, la Fed a annoncé qu'un resserrement monétaire était envisageable pour la fin de l'année 2021, une hypothèse remise en cause par ces chiffres. Jeudi 9 septembre, c'est la Banque centrale européenne (BCE) qui tiendra sa réunion de politique monétaire. Aucun changement majeur n'est attendu de la part de l'institution mais après une forte accélération de l'inflation en août dans la zone euro, certains membres ont plaidé pour un resserrement monétaire.

Du côté des indicateurs, les commandes passées à l'industrie allemande ont fortement augmenté en juillet, atteignant leur plus haut niveau historique dans un contexte de reprise économique mondiale et malgré des pénuries de matériaux. En France, selon une enquête de la Confédération des PME (CPME), plus d'un tiers (34%) des PME s'attendent à une dégradation de leur situation au second semestre 2021 par rapport au premier. L'agenda de ce lundi 6 septembre est désormais vide et la séance devrait rester calme en l'absence des investisseurs américains et canadiens, toujours en week-end en raison d'un jour férié.

Carrefour en tête du CAC 40

Le nombre de centres commerciaux de plus de 20.000 m² en France soumis à l'obligation du pass sanitaire va passer de 178 à 64 à compter de mercredi 8 septembre, a déclaré le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire.

Dans le sillage de cette annonce, Carrefour se hissait en tête du CAC 40 et prenait 2,22% à 15,88 euros.

TotalEnergies en Irak

Le gouvernement irakien et le producteur français de pétrole et de gaz ont signé dimanche à Bagdad un contrat de 10 milliards d'USD d'investissement dans la production pétrolière, gazière et solaire du pays, qui seront suivis par 17 milliards supplémentaires dans une phase future. L'action TotalEnergies gagnait 0,67% à 37,50 euros.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.