25/03/2021 16:32
La Bourse de Paris repartait à la baisse jeudi matin 25 mars, cédant 0,33%, les craintes sanitaires en Europe suscitant des interrogations sur la trajectoire de la reprise économique.
>>La Bourse de Paris en proie aux doute face au virus (+0,03%)
>>La Bourse de Paris recule toujours mais moins à mi-séance
>>La Bourse de Paris en repli de 1,07% rétrograde sous les 6.000 points

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h20, l'indice vedette CAC 40 lâchait 19,70 points à 5.927,59 points au lendemain d'une clôture à l'équilibre. En Europe, "les retards dans les campagnes de vaccination et les différences dans la situation sanitaire d'un pays à l'autre, annoncent une reprise assez inégale", écrit Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC.

Si des indicateurs publiés jeudi dans les deux grandes économies européennes ont montré une amélioration, ils n'ont pas pris compte de l'augmentation significative du nombre d'infections de ces derniers jours. Aussi, les nouvelles restrictions mises en place promettent de brider cet élan. Selon le baromètre GFK, le moral des consommateurs allemands devrait accélérer sa remontée en avril, mais la vigueur de la pandémie de COVID-19 et les nouvelles restrictions dans le pays compromettent cette embellie.

En France, le climat des affaires s'est nettement amélioré en mars, atteignant un point haut depuis le début de la crise, selon des données de l'Insee qui s'appuient sur une enquête auprès des entreprises réalisée essentiellement avant le durcissement des mesures sanitaires. "Le discours conjoint du président de la FED et de la secrétaire au Trésor a pourtant rassuré les marchés quant aux perspectives de l’année 2021" mais " désormais les investisseurs souhaitent voir rapidement l’accélération de la reprise au second trimestre", analyse Saxo Banque dans une note.

Alors que l'UE est confrontée à une troisième vague de contaminations, à une lenteur des campagnes vaccinales et aux problèmes de livraisons d'AstraZeneca, les difficultés d'approvisionnement en vaccins de l'Union européenne domineront les discussions jeudi des Vingt-Sept réunis en sommet par visioconférence. Les pétrolières en écho aux cours du brut.

En écho à la baisse des cours du brut, le titre Total reculait de 0,93% à 39,05 après avoir pris 1,58% la veille dans le sillage d'un bond des cours de l'or noir. TechnipFMC perdait 2,25% à 6,43 euros et CGG 2,54% à 1,06 euro.

Plainte visant le patron de Scor

Le titre perdait 1,01% à 29,54 euros tandis que le PDG de Scor Denis Kessler, 69 ans, est visé depuis mercredi par une plainte pour manipulation de cours et abus de biens sociaux déposée par son actionnaire Covéa auprès du parquet national financier.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.