16/04/2020 16:57
La Bourse de Paris évoluait dans le vert jeudi matin 16 avril (+1,11%), tentant de remonter après un net recul la veille, même si l'ambiance reste lourde face à l'impact significatif sur l'économie et les résultats d'entreprises de la pandémie de coronavirus.
>>La Bourse de Paris plombée par de mauvaises données américaines
>>La Bourse de Paris finit juste au-dessus des 4.500 points avant Pâques
>>La Bourse de Paris reprend espoir et monte de 3,62%

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h48 , l'indice CAC 40 engrangeait 48,13 points à 4.401,85 points. La veille, il avait fini en baisse de 3,76%. Alors que le bilan mondial du coronavirus continue à s'alourdir avec près de 132.000 décès, affectant en premier lieu les États-Unis, les investisseurs vont continuer à surveiller les publications de résultats et les statistiques pour essayer d'évaluer plus précisément la facture finale.

Et comme la semaine passée, ce seront les données hebdomadaires d'emploi aux Etats-Unis qui seront le plus attendues. "Le marché va devoir gérer aujourd’hui des indicateurs économiques pour le mois d’avril qui sont aussi mauvais les uns que les autres" et notamment les chiffres hebdomadaires de chômage outre-Atlantique "attendus encore à un niveau stratosphérique, ce qui ne devrait pas rassurer les investisseurs", a estimé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Sur le terrain des valeurs, les secteurs les plus pénalisés la veille rebondissaient, à commencer par les banques. Crédit Agricole gagnait 4,30% à 6,50 euros, Société Générale 4,42% à 14,07 euros et BNP Paribas 1,78% à 26,28 euros. L'aéronautique retrouvait aussi des couleurs à l'instar de Safran (+3,38% à 76,50 euros) et Airbus (+2,26% à 56,04 euros).

À l'inverse Danone, recherché la veille, fermait la marche sur l'indice CAC 40 avec un recul de 1,16% à 61,28 euros, suivi par Carrefour (-0,85% à 13,98 euros). EDF était pénalisé (-5,81% à 7,19 euros) par l'annonce d'une révision à la baisse de ses estimations de production nucléaire cette année en France, du fait de la crise. Getlink profitait (+1,97% à 10,86 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" par HSBC.

Virbac reculait de 4,77% à 159,80 euros en dépit d'un chiffre d'affaires en hausse de 13,9% au premier trimestre. Thermador Groupe reculait également de 5,01% à 45,50 euros. La société spécialisée dans la vente en gros d'articles de robinetterie, est parvenue à conserver un peu de croissance au premier trimestre et exclut, à ce stade, des licenciements malgré de sombres perspectives pour les mois à venir.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.