06/01/2021 15:13
La Bourse de Paris a perdu 0,44% mardi 5 janvier à la clôture, focalisée sur la hausse des contaminations au COVID-19 dans le monde et des élections sénatoriales à forts enjeux dans l’État américain de Géorgie.
>>La Bourse de Paris en hausse de 0,12%
>>La Bourse de Paris agitée mais en hausse pour sa première séance de l'année

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice CAC 40 a lâché 24,36 points à 5.564,60 points.

Wall Street de son côté se reprenait un peu à la mi-séance après une ouverture dans le rouge: vers 18h00 (17H00 GMT), l'indice Dow Jones prenait 0,20%, le Nasdaq 0,45%, et le S&P 500 0,30%.

"La crainte de nouveaux confinements déprime la tendance", observe David Madden, analyste pour CMC Markets UK.

Entre un démarrage très lent de la vaccination en France et un nombre toujours élevé quotidiennement de cas positifs de COVID-19, la crainte de nouvelles restrictions agite les investisseurs dans l'Hexagone, mais aussi à travers l'Europe.

Dans ce marasme ambiant, "les investisseurs sont suspendus à l'élection décisive en Géorgie", qui doit attribuer les deux derniers sièges au Sénat, explique Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Une double victoire démocrate changerait la majorité au Sénat, donnant un peu plus de latitude au futur président Joe Biden pour mettre en œuvre son programme, y compris des réformes moins avantageuses pour les entreprises de Wall Street.

Parmi les valeurs en tête du CAC 40 ce mardi 5 janvier, Unibail-Rodamco-Westfield a rebondi de 2,68% à 62,84 euros, après avoir perdu plus de 5% lundi 4 janvier.

Également en baisse lundi 4 janvier, Total a pris 2,63% à 35,50 euros alors que les prix du pétrole ont bondi, sensibles aux bruits autour de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires (Opep+) attendue sous peu sur son niveau d'offre du mois prochain.

Crédit Agricole a progressé de 0,34% à 10,26 euros, au lendemain de l'annonce d'un accord en vue de céder sa filiale roumaine à l'acteur local Vista Bank Romania. Société Générale a aussi progressé, de 0,63% à 16,81 euros, mais BNP Paribas a baissé de 0,21% 42,92 euros.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.