15/05/2018 19:17
La Bourse de Paris s'installait tranquillement à l'équilibre (+0,09%), mardi 15 mai juste après des premiers pas en léger recul, les investisseurs profitant du retour de l'indice à ses plus hauts niveaux annuels pour prendre quelques bénéfices.
>>La Bourse de Paris entame la semaine en léger repli
>>La Bourse de Paris cherche un nouveau moteur entre macro et microéconomie

La Bourse de Paris a ouvert en léger recul mardi 15 mai (-0,20%).
Photo: AFP/VNA/CVN

À 09h54, l'indice CAC 40 prenait 4,81 points à 5.545,49 points. La veille, il avait fini à l'équilibre (-0,02%). Il y "un manque d’enthousiasme assez marquant ces derniers jours qui se traduit par un manque de volume" sur les marchés, et les investisseurs semblent "tentés par une prise de bénéfices après une progression" des places européennes ces derniers temps, ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les déclarations du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy, de Galhau, "ont déclenché des prises de bénéfices" sur les actions parallèlement à la montée des taux d'emprunts, a aussi relevé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.  Jusqu'ici le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a toujours maintenu un certain flou en assurant que le premier relèvement interviendrait bien après la sortie du programme de rachats d'actifs, qui court encore au moins jusqu'à septembre.

En France, l'Insee a revu à la hausse son estimation de la croissance l'an dernier, à 2,2% contre 2% jusqu'à présent. En Allemagne, la croissance économique a nettement ralenti au premier trimestre 2018. Aux États-Unis, les ventes au détail en avril, l'activité industrielle dans la région de New York en mai et les stocks et ventes des entreprises en mars sont également au programme.

La Chine a vu pour sa part sa production industrielle accélérer plus qu'attendu en avril, tandis que sa consommation s'est essoufflée. Côté valeurs, Iliad, maison mère de l'opérateur télécoms Free, décrochait de 15,47% à 139,90 euros, pénalisée par l'annonce d'une perte d'abonnés sur le fixe au premier trimestre et un chiffre d'affaires inférieur au consensus.

Eutelsat plongeait aussi de 11,61% à 16,29 euros, lesté par la révision en baisse de son objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2017-2018. Entraîné dans son sillage, SES perdait 4,22% à 13,15 euros. Le secteur bancaire était en revanche bien orienté au lendemain d'une nette tension des taux d'emprunts sur le marché obligataire.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.