27/09/2021 16:35
La Bourse de Paris a débuté la semaine en hausse de 0,51%, sur la lancée de son rebond de la semaine précédente, rassurée sur les résultats des élections fédérales allemandes, et restant attentive mais pas inquiète sur la situation d'Evergrande en Chine.
>>La Bourse de Paris amplifie son rebond
>>La Bourse de Paris imperturbable dans l'accalmie aoûtienne

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice vedette CAC 40 progressait de 34,12 points à 6.672,58 points vers 09H15. Vendredi, il avait fini en baisse de 0,95% à 6.638,46 points, affichant toutefois une progression hebdomadaire de 1,04%.

"Il n'y a eu aucune mauvaise nouvelle ce week-end, que ce soit du côté des élections fédérales allemandes ou, plus important encore, de la saga Evergrande", le géant immobilier chinois criblé de dette, note Jeffrey Halley, analyste d'Oanda.

En Allemagne, le vote "a abouti à un résultat non-concluant, ce qui n'a surpris personne", explique M. Halley.

Selon les premiers résultats officiels provisoires diffusés lundi matin 27 septembre sur le site de la commission électorale, le centre-gauche du SPD et leur chef de file Olaf Scholz ont recueilli 25,7% des suffrages, devançant de peu l'union conservatrice CDU-CSU d'Armin Laschet, qui accuse un score historiquement bas de 24,1%.

Les deux partis ont assuré vouloir que la future coalition soit formée "avant Noël". À Francfort, le Dax a d'ailleurs ouvert en hausse de 1,07%.

Du côté de la Chine, malgré les premiers retards dans le paiement d'une partie de ses 260 milliards d'euros de dette, "les marchés ont rapidement semblé considérer la situation d'Evergrande comme contrôlable" et dont les conséquences "ne déborderont pas des frontières de la Chine", estime l'analyste.

Les craintes autour d'un non remboursement des montants colossaux avaient fait plonger les marchés en début de semaine dernière, les cours européens tombant à un plus bas de deux mois, avant un net rebond.

Les investisseurs surveillent en revanche la hausse du prix de certaines matières premières.

"Une hausse rapide des prix du pétrole signifie également une pression supplémentaire sur l'inflation", rappelle Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote, alors que le rythme de la hausse des prix est regardé très attentivement par les banques centrales pour déterminer l'ajustement en cours de leur politique monétaire.

TotalEnergies et Safran s'allient

Les groupes français TotalEnergies (+1,02% à 40,11 euros) et Safran (+1,49% à 113,04 euros) ont annoncé lundi 27 septembre avoir noué un "partenariat stratégique" afin de développer le recours aux carburants d'aviation durables (SAF) et ainsi réduire l'empreinte carbone du transport aérien.

Plastic Omnium baisse ses objectifs, son titre suit

L'équipementier automobile Plastic Omnium chutait de 2,55% à 22,92 euros après l'annonce de la révision à la baisse de ses objectifs financiers pour 2021, en raison de la pénurie de semi-conducteurs qui va peser sur la production automobile mondiale au second semestre.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.