05/09/2018 23:39
La Bourse de Paris reculait mercredi matin 5 septembre (-0,71%), les multiples sujets d'incertitudes, au premier rang desquels les relations commerciales, alimentant la prudence des investisseurs.
>>La Bourse de Paris attend tranquillement la réouverture des places américaines
>>La Bourse de Paris termine en petite hausse

La Bourse de Paris reculait mercredi matin 5 septembre. Photo: AFP/VNA/CVN

À 09h30 (07h30 GMT), l'indice CAC 40 perdait 37,08 points à 5.304,62 points. La veille, il avait fini en net recul de 1,31%. Cette ouverture en légère baisse s'inscrit "dans le sillage de la baisse des indices chinois", affectés "une nouvelle fois par les craintes d'une escalade commerciale entre Pékin et Washington", ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.

L'administration américaine pourrait imposer dès jeudi 30 août de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars supplémentaires de biens chinois. Les investisseurs gardent aussi un oeil sur l'Italie, où le gouvernement antisystème doit élaborer son budget 2019. Les marchés financiers s'inquiètent au sujet de ses choix de politique économique, qui pourrait amener le pays à creuser son déficit budgétaire.

Mais pour l'heure, "la principale préoccupation des investisseurs reste de savoir si les États-Unis veulent vraiment arriver à une forme d'accord avec le Canada au sujet de l'Aléna", a commenté de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Les négociations entre Washington et Ottawa pour moderniser le traité de commerce nord-américain (Aléna) doivent reprendre mercredi 5 septembre. Précédés par les invectives de Donald Trump, elles s'annoncent sous haute tension.

Outre la géopolitique, les investisseurs s'intéresseront mercredi 5 septembre au discours du chef économiste de la Banque centrale européenne (BCE) Peter Praet, qui s'exprimera lors d'un forum financier européen.

Du côté des indicateurs, l'indice PMI final pour août était attendu pour la zone euro et différents pays dont la France et l'Allemagne.

Les investisseurs prendront également connaissance de la balance commerciale pour juillet des États-Unis. L'activité dans les services en Chine a encore fortement ralenti en août, ce secteur crucial enregistrant sa plus faible croissance en dix mois, selon l'indice indépendant Caixin, publié avant la séance parisienne.

En matière de valeurs, le secteur du luxe restait mal orienté, à l'instar de LVMH (-1,08% à 288,55 euros), Hermès (-0,18% à 546,60 euros) et Kering (-0,18% à 451,10 euros). Les valeurs pétrolières baissaient, dans le sillage des cours du pétrole. TechnipFMC lâchait 1,53% à 25,79 euros et Total 0,76% à 53,22 euros.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Kiên Giang: de nombreuses promotions au Saigon - Phu Quôc Resort & Spa La zone de villégiature Saigon - Phu Quôc, située sur la pittoresque île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), propose de nombreux programmes promotionnels d’ici la fin de l’année.