18/09/2020 17:06
La Bourse de Paris reculait vendredi 18 septembre de 0,35%, sur fond de nombreuses incertitudes affectant l'économie mondiale en pleine pandémie "alarmante" en Europe selon l'OMS, et à l'approche de l'automne.
>>La Bourse de Paris, déçue par la Fed, se replie
>>La Bourse de Paris avance prudemment
>>La Bourse de Paris bien orientée après l'ouverture

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 09h45, l'indice CAC 40 perdait 17,68 points à 5.021,82 points. La veille, l'indice parisien avait abandonné 0,69% à la clôture. "Les discussions autour de potentielles mesures de confinement ciblées, les couvre-feux et les mesures de quarantaine deviennent une nouvelle norme, rendant les investisseurs inquiets au sujet de la reprise économique en Europe", observe Michael Hewson, analyste marchés en chef pour CMC Markets UK.

"La séance européenne du jour semble refléter ces inquiétudes", ajoute l'expert. La tendance baissière s'observait sur d'autres places du continent notamment Londres qui abandonnait 0,53%. Ces nouveaux reculs surviennent au lendemain de baisses des Bourses mondiales liées à une réunion de la Banque centrale américaine (Fed) qui est "restée sur la touche" de l'avis de Michael Hewson.

De nombreux acteurs du marché ont jugé les positions de l'institution insuffisamment accommodantes au moment où les indicateurs économiques virent souvent au rouge. Au Japon vendredi, les prix à la consommation (hors produits frais) se sont repliés de 0,4% sur un an en août.

Aux États-Unis la veille, l'activité industrielle dans la région de Philadelphie, la construction de logements neufs et les nouvelles inscriptions au chômage ont refroidi les ardeurs. Tout cela sur fond de niveau de transmission du COVID-19 "alarmant" en Europe, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Tout ce contexte tendu a fait reculer la Bourse de New York jeudi, le Dow Jones reculant de 0,47%, le Nasdaq de 1,27%, et le S&P 500 de 0,84%.

Du côté des valeurs, Euronext était à la fête, prenant 4,28% à 102,30 euros. Le London Stock Exchange (LSE) a annoncé vendredi 18 septembre être en "discussions exclusives" avec l'opérateur boursier paneuropéen pour lui vendre la Bourse de Milan. Axa perdait 0,82% à 16,71 euros. Le tribunal de commerce de Paris a condamné jeudi 17 septembre l'assureur à indemniser cinq restaurateurs pour leurs pertes d'exploitation dues au confinement à cause de l'épidémie de Covid-19, une décision pour laquelle le groupe entend faire appel.

Veolia perdait 1,06% à 18,69 euros, Suez 0,30% à 14,99 euros et Engie 0,93% à 11,70 euros. Engie a décliné jeudi 17 septembre en l'état l'offre faite par Veolia de lui racheter sa participation dans Suez, tandis que le gouvernement temporise, soucieux d'éviter d'éventuelles conséquences sociales.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.