01/11/2021 19:50
La Bourse de Paris a ouvert en hausse de 0,83% lundi 1er novembre, progressant encore dans la foulée des nouveaux records enregistrés à Wall Street et avant une importante réunion de la Réserve fédérale américaine.
>>La Bourse de Paris termine en légère hausse de 0,16%
>>La Bourse de Paris poursuit son rebond

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice vedette CAC 40 gagnait 56,73 points à 6.887,07 points peu avant 09h20. Vendredi 29 octobre, il avait fini en hausse de 0,38%, concluant octobre sur un gain de 4,76%.

La cote parisienne revient à moins de 60 points de son record absolu en séance, atteint en 2000. Elle a été portée tout le mois d'octobre par des résultats d'entreprises meilleurs que prévu.

Et même quand les résultats ont été mitigés, le marché a rebondi : aux États-Unis, malgré les déceptions d'Amazon et Apple vendredi, Wall Street a terminé en hausse, l'indice technologique Nasdaq et l'indice élargi S&P établissant un nouveau record.

Les opérateurs de marché pouvaient aussi se satisfaire du fort élan au Japon, où l'indice vedette a pris 2,61% après la victoire de la coalition sortante aux élections législatives.

L'attention des investisseurs pourrait désormais se tourner vers une face plus contrastée de l'économie. "Les tensions inflationnistes sont élevées en zone euro et font planer des doutes sur l'orientation de la politique monétaire en zone euro. Le marché parisien n’est donc pas à l'abri d'une correction", estiment les analystes de Saxo Banque.

Des mouvements importants se sont produits sur le marché obligataire vendredi, le taux français gagnant sept points de base. Lundi 1er novembre, il était stable à 0,27%.

"Tous les regards sont tournés vers les réunions de Banque d'Australie, la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Banque d'Angleterre" cette semaine, explique Michael Hewson, analystes de CMC Markets.

La Fed devrait annoncer à la fin de sa réunion mercredi la réduction du soutien qu'elle apporte aux marchés depuis le début de la crise, signe d'une reprise solide, et alors que l'inflation s'annonce plus tenace que prévu. Son objectif est de ramener ses rachats d'actifs de 120 milliards d'USD par mois actuellement, à zéro d'ici le milieu de 2022.

L'automobile reste de marbre

Les groupes Renault (+1,80% à 31,60 euros) et Stellantis (+1,20% à 17,44 euros) résistaient à la publication des chiffres des ventes du secteur automobile français, qui ont baissé de 30,7% dans l'ensemble en octobre sur un an.

Les banques profitent de la hausse des taux

Les banques progressaient à la faveur de la hausse des taux de la dette des pays européens en Europe vendredi. Société Générale prenait 1,56% à 29,29 euros, BNP Paribas 1,81% à 56,95 euros et Crédit Agricole 0,90% à 13,16 euros.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.