03/03/2021 09:55
La Bourse de Paris a fini en petite hausse mardi 2 mars de 0,29%, au-dessus des 5.800 points, profitant de la détente obligataire qui se confirme.

>>La Bourse de Paris rebondit nettement
>>La Bourse de Paris dans le rouge, toujours inquiète d'un relèvement de taux
 

L'indice vedette CAC 40 s'est enhardi en territoire positif. 
Photo : AFP/VNA/CVN


L'indice a pris 16,94 points à 5.809,73 points, au lendemain d'une franche hausse de 1,57%, sur fond de recul des taux souverains.

Après une ouverture en baisse, l'indice vedette CAC 40 s'est enhardi en territoire positif, mais a freiné en fin de parcours.

La forte détente observée sur le marché obligataire lundi s'est confirmée mardi 2 mars après la publication d'un taux d'inflation annuel de la zone euro en phase avec les attentes du marché.

Le taux d'inflation annuel est resté stable en février, à +0,9%, comme en janvier, selon la première estimation de l'Office européen des statistiques Eurostat.

"À ce stade donc, pas grand-chose pour alimenter les craintes de résurgence inflationniste en zone euro", analyse Thomas Bauer, économiste à RichesFlores.

Depuis plusieurs semaines, les investisseurs cristallisent leur attention sur l'inflation.

Les marchés vont "continuer à tester l'engagement de la Fed (Banque centrale américaine) à laisser dériver l'inflation", anticipe Axel Botte, stratégiste à Ostrum AM.

Du côté de la Banque centrale européenne (BCE), un haut responsable a réaffirmé mardi la détermination de l'institution à "combattre" une trop forte remontée des taux d'intérêt qui pourrait fragiliser la reprise.

La scission des postes de président et de directeur général du géant de l'agroalimentaire Danone décidée par le conseil d'administration n'a pas suffi à rassurer les investisseurs. Le titre a reculé de 1,96% à 56,12 euros.

La société de services prépayés Edenred (-4,37% à 45,32 euros), maison mère de Ticket Restaurant, a vu son bénéfice net reculer de 23,7%, affecté par les restrictions sanitaires liées à la crise sanitaire et des effets de change défavorables.

Interparfums (-1,93% à 48,25 euros) a indiqué mardi 2 mars que 2021 se présentait "favorablement" malgré "une visibilité toujours réduite", après un repli de son bénéfice net de 39% l'an dernier, à 30,7 millions d'euros, en raison de la pandémie.

Virbac a grimpé de 7,73 à 223 euros, profitant du relèvement du conseil de Jefferies de "conserver" à "achat"

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.