29/05/2017 17:58
La Bourse de Paris évoluait en repli lundi matin 29 mai (-0,32%), entamant la semaine sans élément pouvant lui servir de moteur alors que plusieurs marchés sont fermés en raison d'un jour férié.
>>La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,20%
>>Sans entrain, la Bourse de Paris avance à pas comptés (+0,22%)

Écrans de contrôle de la Bourse de Paris à La Défense le 24 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h25 (07h25 GMT), l'indice CAC 40 cédait 17,18 points à 5.319,46 points. Vendredi 26 mai, l'indice avait fini quasiment stable (-0,01%) à 5.336,64 points.

"Cela devrait être un début de semaine lent", note Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group, alors que les États-Unis commémorent le Memorial Day tandis que la journée est aussi fériée en Chine et au Royaume-Uni.

"Le marché sera en roue libre en ce début de semaine. Du fait du jour férié dans les principales zones financières mondiales, il faut s'attendre à des volumes anémiques, y compris à la Bourse de Paris", relève de son côté Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Les investisseurs de retour d'un week-end prolongé auront peu de choses à se mettre sous la dent, l'agenda dégarni ne leur étant d'aucune aide pour trouver un nouveau catalyseur.

Néanmoins, le reste de la semaine sera plus riche en rendez-vous, avec notamment des indicateurs d'importance des deux côtés de l'Atlantique.

En Europe, des indices de confiance des consommateurs ainsi que les prix à la consommation et à la production pour le mois de mai sont attendus, tout comme les indicateurs PMI pour le secteur manufacturier.

Aux États-Unis, les chiffres ADP de l'emploi dans le secteur privé, l'indice ISM d'activité dans l'industrie et surtout le très regardé rapport mensuel sur l'emploi américain seront publiés.

Ce dernier est suivi de près par les marchés qui s'interrogent sur les mesures économiques promises par le président américain Donald Trump. Les chiffres seront aussi scrutés par la Réserve fédérale américaine, dont la prochaine réunion courant juin devrait, selon une large majorité d'analystes, se conclure par un relèvement des taux.

La Chine publiera de son côté mercredi 31 mai l'indice PMI de l'activité manufacturière.

"Les opérateurs boursiers vont être attentifs à ces chiffres PMI, alors que Moody's a abaissé la note de la dette souveraine du pays pour la première fois en trente ans", estime Jasper Lawler.

Sur le front des valeurs, Airbus cédait 0,11% à 73,82 euros. Le groupe a lancé samedi 27 mai la construction de sa première usine d'hélicoptères en Chine, un pays encore sous-équipé en appareils de sauvetage civils, du fait de l'étroit contrôle de l'espace aérien par les militaires.

Total était stable (+0,02% à 47,45 euros). Le pétrolier, un de ses sous-traitants et un autre prévenu comparaissent à partir de lundi devant le tribunal correctionnel de Dunkerque après le décès accidentel d'un employé sur le site de la raffinerie de Mardyck (Nord) à la suite d'une explosion en 2009.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).