22/10/2021 08:53
La Bourse de Paris a fini en petite baisse de 0,29% jeudi 21 octobre, illustrant la difficulté du moment pour les investisseurs à suivre une direction franche sur fond d'inquiétudes liées à la Chine, au ralentissement économique et à l'inflation.
>>La Bourse de Paris à l'équilibre avant de nouveaux résultats d'entreprises
>>La Bourse de Paris lestée par la Chine
>>La Bourse de Paris engluée dans la problématique de l'inflation (-0,47%)

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice phare CAC a perdu 19,44 points à 6.686,17 points au lendemain d'une hausse de 0,54%. "Le marché est assez anxieux, dans une phase de transition" avec "assez peu de marge de manœuvre pour [d'éventuelles] mauvaises surprises", observe Raphaël Thuin, responsable des stratégies de marchés des capitaux à Tikehau Capital.

Les investisseurs sont focalisés sur différents points d'incertitudes, notamment en ce qui concerne la vague de régulation et le marché de l'immobilier en Chine qui pourrait entraver la croissance. Ils attendent aussi "plus de clarté" sur l'issue des négociations au Congrès américain en vue du vote des programmes de réformes sociales et de modernisation des infrastructures du président Joe Biden. Dans l'immédiat, ce qui guide les marchés, c'est le déroulement de la saison des résultats.

"Jusqu'à présent elle est relativement bonne, mais beaucoup d'annonces sont encore attendues la semaine prochaine", note M. Thuin. Le groupe de luxe Hermès (+1,41% à 1.328 euros) a maintenu au troisième trimestre sa très forte croissance, en réalisant 2,367 milliards d'euros de ventes, soit une hausse de 40% par rapport à 2019 avant la pandémie, grâce à une forte progression dans "toutes les zones géographiques".

Le distributeur Carrefour (+1,70% à 15,28 euros) a annoncé un chiffre d'affaires de 20,4 milliards d'euros au troisième trimestre, en hausse 0,8% à magasins comparables sur un an, notamment grâce à ses bonnes performances en Amérique latine.

La société française de services prépayés Edenred a rétabli les objectifs de son plan stratégique 2019-2022 pour l'an prochain. Son titre a progressé de 1,83% à 49,09 euros. Le groupe exploitant du tunnel sous la Manche (-1,99% à 13,30 euros), a vu son chiffre d'affaires baisser de 11,5% au troisième trimestre, handicapé par la poursuite des restrictions de déplacement entre le Royaume-Uni et le continent pendant l'été.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.