07/06/2018 18:36
La Bourse de Paris évoluait sur une note positive jeudi matin 5 juin (+0,51%) dans le sillage de Wall Street, pour une séance qui devrait être dominée par la macroéconomie avec la publication d'une série d'indicateurs, sur fond d'incertitudes géopolitiques.
>>La Bourse de Paris opte pour le vert mais reste prudente
>>La Bourse de Paris en berne entre tensions commerciales et incertitudes italiennes

La Bourse de Paris ouvre en hausse. Photo: AFP/VNA/CVN

À 09h20, l'indice CAC 40 prenait 27,78 points à 5.485,34 points. La veille, il avait fini quasi stable à 0,06% à 5.457,56 points. "La belle progression de Wall Street hier" a conforté "les indices européens à l'ouverture, mais le rebond de l'euro, qui revient à 1,18 dollar, et les craintes qui seront durables à l'égard de la politique budgétaire italienne pourraient limiter le potentiel de hausse de l'Europe à court terme", ont souligné dans une note les analystes du courtier Aurel BGC.

"Par ailleurs, après les propos de Peter Praet (le chef économiste de la Banque centrale européenne, NDLR) hier, les investisseurs vont aussi se projeter sur les enjeux de la réunion de politique monétaire de la BCE la semaine prochaine", ont-ils poursuivi. M. Praet a en effet indiqué mercredi que le Conseil des gouverneurs devrait évaluer, lors de la prochaine réunion de politique monétaire, si les progrès réalisés jusqu'ici avaient été suffisants pour justifier un dénouement progressif des achats nets d'actifs sur le marché. Ces propos suggèrent un resserrement à venir de la politique monétaire de soutien de la BCE.

Parmi les autres dossiers, les investisseurs garderont une nouvelle fois un oeil attentif sur les relations commerciales internationales, à la veille d'un sommet du G7 rendu "difficile" par les positions américaines. Le ministre américain de la Défense Jim Mattis est d'ailleurs arrivé mercredi soir 6 juin à Bruxelles pour tenter de rassurer les Européens sur les risques de guerre commerciale avec les États-Unis, tout en défendant les tarifs douaniers décidés par le président Donald Trump.

Sur le plan des indicateurs, les investisseurs ont pris connaissance avant l'ouverture des places boursières des commandes passées à l'industrie allemande. Celles-ci ont reculé de 2,5% sur un mois en avril, après s'être déjà nettement contractées de 1,1% en mars, selon un chiffre provisoire publié par l'office fédéral des statistiques Destatis. Ils surveilleront également la troisième estimation de la croissance au sein de la zone euro au premier trimestre.

Du côté des valeurs, EDF prenait 0,67% à 11,23 euros, après l'annonce d'un protocole avec la compagnie d'électricité brésilienne Eletrobras et sa filiale Eletronuclear en vue d'une coopération dans le secteur nucléaire. Airbus gagnait 0,22% à 100,22 euros.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.