02/06/2020 09:18
La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse de 1,43% lundi 1er juin, les investisseurs se concentrant sur les signaux positifs liés à la poursuite des déconfinements en Europe. L'indice CAC 40 a pris 67,34 points à 4.762,78 points. Vendredi 29 mai, il avait reculé de 1,59%.
>>La Bourse de Paris perd 1,41% en attendant la conférence de Trump
>>La Bourse de Paris se hisse (+1,76%) au-dessus des 4.700 points
>>La Bourse de Paris en légère hausse en dépit des tensions entre Washington et Pékin

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

"La pandémie semble contenue" en Europe et "les marchés profitent de ces bonnes nouvelles" a souligné Daniel Larrouturou, un analyste de Dôm Finance. "Certaines statistiques montrent en outre que les conséquences économiques pourraient être moins importantes que prévu", a-t-il poursuivi, en prenant l'exemple du marché automobile français.

"Certes les baisses restent fortes, mais ces chiffres permettent de penser que dès le confinement a été levé, les ventes ont tout de suite repris", a-t-il analysé. Le marché automobile français a ainsi encore plongé en mai de 50,34% sous l'effet des mesures de confinement, toutefois les constructeurs discernent des premiers signes de reprise. L'activité du secteur manufacturier français s'est de son côté contractée moins fortement en mai qu'en avril et celle des États-Unis s'est un peu redressée en mai également.

Ils ont aussi été encouragés par des signes de reprise en Chine, où l'activité manufacturière a rebondi plus que prévu en mai grâce à la levée des restrictions dues à l'épidémie de COVID-19. 

Les marchés en Europe ont rattrapé "une partie du terrain perdu vendredi 29 mai du fait que le président Trump a adopté une attitude plus douce qu'escompté vis-à-vis de la Chine", a aussi noté David Madden, analyste pour CMC Markets. 

Les acteurs du marché redoutaient que le président américain ne sape les efforts réalisés pour aboutir à une première phase d'un accord commercial avec la Chine signée en janvier en prônant de nouvelles sanctions commerciales contre le géant asiatique. Le secteur automobile a été porté par les premiers signes de reprise. Peugeot a pris 4,61% à 13,40 euros et Renault 6,19% à 21,46 euros.

Les banques ont aussi eu le vent en poupe, à l'image de Société Générale (+4,44% à 13,82 euros), Crédit Agricole (+2,45% à 8,02 euros) et BNP Paribas (+3,81% à 33,49 euros). Sanofi a gagné 1,33% à 88,69 euros après avoir finalisé la vente de la quasi-totalité de ses parts au sein de son partenaire américain Regeneron. EDF a progressé de 1,63% à 8,09 euros après une avancée notable dans le gigantesque chantier de la Centrale nucléaire Hinkley Point C en Angleterre.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Binh Thuân : le festival Kate 2020 prévu pour octobre Le festival Kate 2020 devrait avoir lieu dans la ville de Phan Thiêt (province de Binh Thuân, Centre) du 15 au 16 octobre, a annoncé le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme.