07/02/2022 15:54
La Bourse de Paris devrait ouvrir en hausse lundi 7 février, dans le sillage de Wall Street, malgré les anticipations de resserrement monétaire strict en Europe et aux États-Unis.
>>La Bourse de Paris encore tourmentée par la Fed
>>Le luxe offre une respiration à la Bourse de Paris (+0,55%)

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le contrat à terme de l'indice CAC 40 augmentait de 0,63% une quarantaine de minutes avant l'ouverture. Vendredi 4 février il avait fini en baisse de 0,77%, au terme d'une semaine très volatile (-0,21%).

Scénario similaire à Wall Street vendredi 4 février, où les indices ont fini majoritairement dans le vert (le Dow Jones cédant 0,06% mais le Nasdaq grimpant de 1,58%) à l'issue d'une séance qui a connu des allers-retours entre positif et négatif.

Les indices américains ont été "alimentés par des bons résultats d'entreprises et une potentielle prise de conscience (après la publication des chiffres de l'emploi américain) que l'économie américaine tourne à plein régime et qu'une normalisation de sa politique monétaire est bien nécessaire", explique John Plassard, responsable de l'investissement chez Mirabaud.

En janvier, 467.000 emplois américains ont été créés, plus du triple de ce qui était pronostiqué par les économistes.

Le chiffre n'a pas fait que des heureux, les investisseurs craignant que la banque centrale américaine, la Fed, n'augmente ses taux directeurs plus vite et plus souvent cette année, pour contrer l'inflation.

Ainsi, la publication de l'évolution des prix à la consommation en janvier aux États-Unis sera le point d'orgue macroéconomique de la semaine.

En Europe, la Banque centrale européenne (BCE) a laissé planer jeudi 3 février le spectre d'un resserrement monétaire en cours d'année, soit plus tôt qu'anticipé.

"Au niveau monétaire, Klaas Knot, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a déclaré hier s'attendre à ce que la BCE commence à relever ses taux d'intérêt au ... quatrième trimestre de cette année", relate John Plassard.

Il s'est "aussi prononcé pour une réduction la plus rapide possible des achats d'actifs", complète l'analyste.

La présidente de l'institution de Francfort, Christine Lagarde, prendra la parole ce lundi 7 février, lors d'une audition virtuelle devant la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen.

Les publications de résultats d'entreprises se poursuivent en outre cette semaine et s'intensifient en France, avec les bancaires, L'Oréal, ArcelorMittal, ou encore TotalEnergies attendus d'ici à vendredi 4 février.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.