06/10/2017 17:45
La Bourse de Paris reculait très légèrement vendredi matin 6 octobre (-0,11%), attendant tranquillement le rapport mensuel sur l'emploi aux États-Unis qui lui sert généralement de jauge pour l'économie et la politique monétaire américaines.
>>La Bourse de Paris presque stable, inquiète de la situation espagnole
>>La Bourse de Paris s'incrit en très légère hausse

La Bourse de Paris a reculé 0,11% vendredi matin 6 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h09 (07h09 GMT), l'indice CAC 40 perdait 5,98 points, à 5.373,23 points. La veille 5 octobre, il avait fini en hausse de 0,30%.

Le ministère américain du Travail va dévoiler à 14h30 (12h30 GMT) ses chiffres mensuels sur l'emploi aux États-Unis, qui devrait être "lourdement" chamboulé "par les récents événements climatiques au Texas et en Floride", selon Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Cela a d'ailleurs été le cas pour les chiffres, publiés mercredi par la société de services informatiques ADP, des créations d'emplois dans le secteur privé aux États-Unis qui, affectées par les intempéries, ont fortement ralenti en septembre.

Les investisseurs resteront également attentifs, comme c'est le cas depuis lundi 2 octobre, à tous les événements en Catalogne, même si les espoirs d'une petite accalmie ont aidé jeudi 5 octobre la Bourse de Paris à retrouver des couleurs.

La pression s'est fortement accrue jeudi 5 octobre sur les séparatistes au pouvoir en Catalogne. Les deux principales banques de la région menacent de transférer leur siège ailleurs en Espagne, tandis que la justice a interdit une séance parlementaire prévue lundi 2 octobre sur l'indépendance.

Du côté des indicateurs, en dehors de l'emploi américain, le déficit commercial de la France s'est nettement réduit en août et le déficit budgétaire de l'État français a légèrement baissé à fin août. En Allemagne, les commandes industrielles ont pour leur part connu un rebond de 3,6% plus fort qu'attendu en août.

Côté valeurs, Renault prenait 0,28%, à 85,84 euros, alors que le groupe a annoncé viser cinq millions de véhicules vendus en 2022, horizon de son nouveau plan stratégique, soit une hausse de 44% par rapport à 2016.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.