17/11/2021 17:46
La Bourse de Paris était stable (+0,03%) mercredi 17 novembre, continuant de s'interroger sur la réponse des banques centrales à l'inflation élevée observée actuellement. À 09h30, l'indice vedette CAC 40 grappillait 1,82 point à 7.154,42 points. La veille, il avait terminé sur de nouveaux records (+0,34% à 7.152,60 points).
>>La Bourse de Paris en hausse de 0,53% bat de nouveaux records
>>La Bourse de Paris se fige à ses sommets

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

Wall Street a enregistré de nettes progressions mardi 16 novembre, profitant d'une hausse supérieure aux attentes des ventes de détail aux États-Unis en octobre. Toutefois les chiffres sont gonflés par l'inflation qui reste très forte dans le pays.

D'un côté, "les ménages ne ralentissent pas leur consommation à ce stade, malgré la hausse des prix", souligne Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC, ce qui est une bonne nouvelle puisque la consommation est le moteur de l'économie américaine.

D'un autre côté, cette situation renforce les appels à une intervention de la Réserve fédérale américaine, la Fed, pour contrôler l'inflation et éviter la surchauffe de l'économie.

La Fed a commencé à resserrer sa politique monétaire, en réduisant ses achats d'actifs, mais n'a pas encore annoncé de hausse des taux directeurs, son autre principal instrument.

Le président de l'antenne de Saint Louis de la Fed, James Bullard, a estimé publiquement mardi que l'institution devrait se montrer plus "faucon" lors de ses prochaines réunions, c'est-à-dire durcir sa politique monétaire, "afin que nous gérions le risque d'inflation de façon adaptée".

Par ailleurs, le président américain Joe Biden annoncera d'ici la fin de la semaine s'il reconduit ou non Jerome Powell au poste de président de la Fed.

En Europe, l'inflation a bondi de 4,2% au Royaume-Uni en octobre sur an, se hissant à son plus haut niveau depuis novembre 2011 où elle avait atteint 4,8%.

"Une forte hausse des chiffres d'octobre aujourd'hui ne servira qu'à ramener l'attention sur la Banque d'Angleterre et sur l'éventualité d'une hausse des taux en décembre", anticipait Michael Hewson, avant la publication de l'indice des prix à la consommation.

Début novembre, les analystes anticipaient que la Banque d'Angleterre (BoE) annoncerait une hausse des taux à l'issue de sa réunion de politique monétaire, ce qui n'a pas été le cas.

Mais son gouverneur Andrew Bailey ne cesse de s'inquiéter de l'évolution des prix au Royaume-Uni. Lundi encore 15 novembre, il a reconnu que l'inflation le mettait "très mal à l'aise", "ce n'est clairement pas ce que nous voulons".

En France, le nombre de créations d'entreprises a nettement rebondi (+6,7%) au mois d'octobre par rapport au mois de septembre où il avait reculé de 1,9% (chiffre révisé), indique mercredi l'Insee.

Faurecia concrétise son OPA

L'équipementier automobile Faurecia a annoncé qu'il détiendrait 79,5% de son homologue allemand Hella, spécialisé dans l'éclairage, à l'issue de son offre publique lancée en septembre. Son action reculait de 0,76% à 48,11 euros.


AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.