06/05/2018 14:00
Un groupe de jeunes à Hô Chi Minh-Ville a créé une "boîte à planter" qui permet de cultiver des légumes avec un minimum de soins en quasi-autonomie.
>>Bac Liêu: un Centre d’application technologique sur l'élevage de crevettes
>>L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Phan Thanh Phong, Phan Thanh Nhân et Lê Hoàng Tuân avec l’appareil de culture de légumes, leur création.
Photo: TN/CVN

Face à l’actuel mode de production de fruits et légumes qui abuse trop de produits chimiques et qui préoccupe les consommateurs, s’ajoute le fait que les habitants de la mégapole du Sud n’ont qu’un espace limité pour planter des légumes, l’idée d’une culture de légumes à domicile a donc naturellement émergé dans la tête des trois jeunes hommes.

Phan Thành Phong (diplômé de l’Université de Van Hiên) et ses deux amis, Phan Thành Nhân et Lê Hoàng Tuân, ont conçu une "boîte à planter" électrique qui permet de cultiver des légumes avec un minimum de soins en quasi-autonomie. 

Ils ont cherché à réaliser leur projet, de la conception de l’appareil à la réalisation de l’objet final. Afin qu’il voie le jour, les trois amis ont exploité les renseignements sur Internet, mais ont aussi dû se rendre dans des fermes pour rencontrer des agriculteurs et profiter de leur expertise.

Très rapidement, l’appareil baptisé IFF a vu le jour. Son utilisation est simple. Il suffit d’y déposer les graines, d’y ajouter ensuite de l’eau et un liquide nutritif puis de saisir sur l’appareil le type de légume. Il reste ensuite à appuyer sur le bouton et à cueillir les produits quand ils sont prêts.

"Il faut seulement appuyer sur un bouton, le reste du processus est pris en charge par l’appareil", a déclaré Phan Thanh Phong.

Cette boîte défie le temps. Malgré la météo et les saisons, cet appareil peut produire toute l’année des légumes frais. "Certaines personnes pensent que les légumes plantés ne sont pas exposés à la lumière et à la photosynthèse. Mais nous avons installé des diodes électroluminescentes se substituant à l’éclairage solaire, assurant la croissance et la qualité des légumes", a affirmé Lê Hoàng Tuân.

"L’IFF ne consomme pas beaucoup d’électricité. On ne doit payer que 10.000 dôngs pour la facture. Et si l’électricité est coupée, les légumes continuent de grandir  normalement, les racines s’assèchent pas", a-t-il ajouté.

Un produit prometteur pour la start-up

La facture d’électricité de l’appareil IFF n’est que de 10.000 dôngs chaque mois.
Photo: CTV/CVN

D’après Thanh Phong, à travers une application sur téléphone mobile, une autre de leurs créations, on peut contrôler la température, la teneur en éléments nutritifs, l’humidité  de la boîte ainsi que l’état des légumes plantés. Toujours selon ce jeune ingénieur, chaque récolte peut atteindre cinq kilos.

Concernant les légumes cultivés par cet appareil, 22 types sont disponibles, dont les plus populaires auprès des Vietnamiens, comme le liseron d’eau, la salade. Les jeunes envisagent de créer leur start-up avec cette boîte. "Actuellement, il n’existe pas de tel produit au Vietnam. Alors, il n’y a pas de concurrence", a déclaré Thanh Nhân. "Nous ciblons les gens à Hô Chi Minh-Ville qui n’ont pas beaucoup de temps ni d’espace pour la culture de légumes. Nous avons confiance en la commercialisation de  cet appareil car la demande est élevée".

Pratique, l’IFF peut également servir à la décoration de la maison. Outre la culture de légumes, on peut y faire pousser des plantes d’ornement. "Cet appareil est très fonctionnel. Il ne prend pas d’espace. Ce nouveau mode  de culture peut remplacer celui plus traditionnel, plus exigeant en matière d’espace", a commenté Trân Thanh Hoài, domicilié à l’arrondissement de Go Vâp. Selon Lê Hoàng Tuân, ils tentent de perfectionner la forme pour satisfaire au mieux les clients. De plus, ils envisagent d’améliorer la capacité de l’appareil pour qu’il permette de planter davantage de types de légumes.

La "boîte à planter" a remporté plusieurs prix lors de concours de start-up notamment. De plus, deux entreprises sont prêtes à investir dans la production de cet appareil pour le commercialiser. Bonnes récompenses pour cette initiative.
 
Mai Quynh/CVN


Une innovation de l’agriculture
 
Phong, Nhân et Tuân proposeront bientôt des produits visant à démocratiser ainsi qu’à simplifier la culture maraîchère. La mise en place d’une application permettant de régler l’heure de l’irrigation, faite par l’envoi d’un message par le téléphone portable, d’outils capables de mesurer le pH et le volume de l’eau, ainsi que la vitesse d’évaporation rendra leur utilisation accessible au plus grand nombre.
“Ces produits fonctionnent tous automatiquement, manipulés à travers des applications sur ordinateur ou téléphone portable. Nous nous focalisons sur la contribution à l’innovation de l’agriculture au Vietnam, en la rendant plus moderne. En introduisant la technologie dans la production agricole, nous voulons en améliorer la productivité”, a fait savoir Thanh Phong.
 
 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

De nombreuses activités attrayantes à la 1re Semaine culturelle et touristique de Ly Son La 1re Semaine culturelle et touristique de Ly Son se tiendra du 29 juin au 3 juillet, avec diverses activités culturelles, sportives et touristiques.