21/02/2019 23:45
La Banque mondiale (BM) est disposée à coopérer et à soutenir le Vietnam dans le développement de ses infrastructures, et souhaite partager son expérience avec d’autres pays dans ce domaine, a déclaré Makhtar Diop, vice-président de la BM, chargé des infrastructures.
>>La BM affirme continuer à fournir un appui technique au Vietnam

Nguyên Xuân Phuc (droite) et Makhtar Diop, le 21 février à Hanoï.
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Lors d'une rencontre avec le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, jeudi 21 février à Hanoï, le responsable de la BM a félicité le Vietnam pour ses réalisations impressionnantes en matière de croissance économique et de bien-être social.

De nombreux pays pourraient tirer des leçons de l’expérience du Vietnam en matière de transfert d’un pays à revenu faible à un pays à revenu moyen, tout en assurant la stabilité macroéconomique et sociale, a-t-il déclaré. Il espérait que le Vietnam continuerait de jouer un rôle important dans le développement de la région et de la sous-région.

Makhtar Diop a apprécié le développement énergétique du Vietnam, affirmant que la BM était prête à aider le Vietnam à construire une route transnationale et la voie navigable, ainsi qu’à développer l’énergie et un réseau électrique, en particulier ceux reliant les systèmes d’énergie solaire au réseau national.

Nguyên Xuân Phuc a remercié la BM pour son soutien au développement socio-économique du Vietnam au cours des dernières années, notamment dans les domaines de la réduction de la pauvreté, du développement des infrastructures et de l’énergie, de l’exploitation minérale, des infrastructures financières et de la numérisation, tout en affirmant que le Vietnam s’engageait à respecter scrupuleusement ses accords avec la BM.

Le Vietnam détient une forte demande d’investissements dans le développement, a-t-il déclaré, demandant l’aide de la BM pour développer les domaines clés de l’énergie propre, des infrastructures et pour perfectionner les institutions dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

Le dirigeant vietnamien a espéré que la BM travaillerait plus étroitement avec le Vietnam, en fournissant au pays une assistance technique et une aide non remboursable au cours de son processus de développement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam