27/10/2017 15:08
Le président du Comité populaire municipal de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a reçu, jeudi 26 octobre dans la capitale, le directeur chargé de l’agriculture de la Banque mondiale (BM) pour l'Asie et le Pacifique, Nathan Belete.
>>L’avenir est dans les denrées agro-alimentaires saines
>>Assemblée nationale : la sécurité sanitaire des aliments au menu des débats
>>Séminaire sur la sécurité sanitaire des aliments à Hanoï

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung (droite), et le directeur chargé de l’agriculture de la Banque mondiale pour l'Asie et le Pacifique, Nathan Belete.
Photo : VNA/CVN

Lors de cette réception, Nguyên Duc Chung a souligné que la sécurité sanitaire des aliments était au cœur de l’intérêt de Hanoï, mais aussi l’une des cinq mesures visant à améliorer la vie des locaux.

En un peu plus d'un an, la ville a pris plusieurs mesures draconiennes permettant de garantir la qualité de l’hygiène alimentaire telles que la mise en place de codes-barres pour la traçabilité des produits alimentaires et la sensibilisation auprès des habitants sur la sécurité sanitaire des aliments.

Cependant, il a noté certaines faiblesses dans la gestion de l’hygiène alimentaire dont le contrôle de l’utilisation des additifs dans la culture, l’élevage et la conservation des produits alimentaires, la faible conscience des habitants à propos de cette question, et la pénurie de personnel dans ce secteur. Par conséquence, il a proposé à la BM d’aider Hanoï à remédier à ces lacunes.

De son côté, Nathan Belete a déclaré que la BM était prête à soutenir Hanoï et le Vietnam en général sur cette question.

Il a vivement apprécié l’intérêt et l’engagement des autorités vietnamiennes, et notamment celles de Hanoï, accordés à l’hygiène alimentaire. "Le Vietnam possède un cadre juridique suffisant et rigoureux pour contrôler la sécurité sanitaire des aliments. Il est donc nécessaire d’édifier un système de contrôle strict et efficace avec l’implication des autorités, des populations, mais aussi des entreprises," a-t-il estimé.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.