19/06/2021 14:45
Selon la Banque mondiale (BM), la 4e vague d'épidémie de COVID-19 au Vietnam a entraîné la plus forte augmentation du nombre de cas de contamination dans le pays depuis le début de la pandémie, incitant le gouvernement à mettre en œuvre des mesures de restrictions de déplacement, y compris dans les principaux centres urbains et également dans plusieurs parcs industriels.
>>L’industrie manufacturière et de la transformation maintient une forte croissance au 1er trimestre
>>La hausse du PMI montre l’amélioration de la santé du secteur manufacturier

Travailleurs dans une usine dans la province de Bac Giang.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

La banque a déclaré que la production industrielle a montré la forte résilience de l'économie vietnamienne avec une croissance de 1,6% en mai. Mais les ventes au détail ont chuté de 3,1% car elles ont été affectées par les mesures de distanciation sociale et la fermeture de nombreux magasins.

La position extérieure de l'économie vietnamienne s'est légèrement érodée en mai avec une chute des exportations de biens et des engagements d'investissements directs étrangers (IDE), en baisse de 6,7% et 20%, respectivement, par rapport au mois précédent.

Toujours en mai 2021, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% par rapport à avril, tandis que le crédit a augmenté à un rythme plus lent en raison de l'affaiblissement des activités économiques et des taux d'intérêt interbancaires légèrement plus élevés.

Le budget du gouvernement a enregistré un excédent au cours des cinq premiers mois, les recettes ayant augmenté de 15,2% tandis que les dépenses ont baissé de 3,7% en raison d'un ralentissement marqué dans la mise en œuvre des projets d'investissement public lié à la pénurie de matières premières.

Selon les experts de la BM, dans les mois à venir, une attention particulière devrait être accordée au développement de la production industrielle et de la vente au détail, car les deux industries pourraient continuer à être affectées par la crise sanitaire. Les exportations pourraient également être touchées par le ralentissement des activités dans certains parcs industriels.

La BM a déclaré que si l'épidémie actuelle n'est pas contenue rapidement, le gouvernement vietnamien devrait envisager d'adopter une politique budgétaire plus accommodante pour soutenir les personnes et les entreprises touchées, et se concentrer sur la stimulation de la demande intérieure.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.