03/04/2020 17:05
Du 1er au 15 avril, les opérations commerciales non-essentielles vont être temporairement suspendues, y compris les tirages de loterie. Une véritable catastrophe pour des milliers de vendeurs de billets de loterie. Heureusement, à Hô Chi Minh-Ville, une chaîne de soutien s’organise pour ne laisser personne de côté.
>>Hanoï élabore le processus de test de dépistage rapide de COVID-19
>>Les jeunes hanoïens et "le défi de 15 jours de partage"
>>Le Vietnam continue de découvrir de nouvelles contaminations

Des employés du restaurant Binh An distribuent des repas gratuits aux vendeurs de billets de loterie.

À 09h00, au 49 rue Ngô Quyên dans le 10e arrondissement de la ville, de nombreuxvendeurs de loterie font la queue pour recevoir un repas gratuit. C’est le cas par exemple, de Mme Nguyên Thi Câm, vendeuse de billets de loterie depuis plus de 10 ans à Hô Chi Minh-Ville. Elle témoigne : "J’ai été informée que le restaurant végétarien Binh An offrait des repas gratuits aux vendeurs de loterie. Comme la loterie ne fonctionne plus, je suis dans le besoin. Je remercie grandementle patron du restaurant pour sa bonté".

Mme Lan, 56 ans, est souvent malade. Ses revenus s’évaluent désormais à environ 150.000 dông par jour. Ce matin-là, elle vient dans l’espoir de pouvoir récolter trois rations pour elle et ses deux enfants.

Vo Thi Thuy Trang, propriétaire du restaurant végétarien Binh An a déclaré que deux fois par mois, elle organisait ce typed’action caritativele premier et le quinzième jour du mois lunaire. "Lorsque j’ai appris que les services de loterie étaient temporairement suspendus, j'ai immédiatement acheté plus de riz et de légumes pour offrir des repas gratuits". Elle a souligné que ces repas étaient également destinésaux personnes âgées et celles en situation de précarité.

Une vendeuse de billets de loterie a reçu un repas gratuit donné par le restaurant Binh An.

L’un d’entre-eux a déclaré : "Je suis un sans-abri. Chaque jour, je mendie pour pouvoir gagner ma vie. Actuellement, la majorité des gens restent chez eux pour éviter le COVID-19, il est donc plus difficile de gagner de l’argent.Ceci est mon dernier recourspour pouvoir manger à ma faim".

La cheffe du groupe de charité Cat Tuong, Mme Minh Cat est venue prêter main forte : "Lorsque j’ai été informée que le restaurant végétarien Binh An offrait des repas gratuits aux plus démunis, j'ai immédiatement contacté l’établissement pour préparer avec eux les rations".

À l’origine, le nombre de rations n'était que de 50, mais cela est vite passé à 600, uniquement grâce aux dons. Chaque jour, de 9h à 14h, les repas sont distribués avec une bouteille d’eau et de lait.

Saluant cet élan de générosité, Hua Nhât Đang, employé de l’imprimerie Oanh Tran, 8e arrondissement, a déclaré : "Nous voulons offrir 100 kg de riz pour le restaurant Binh An".

La remise des lots aux vendeurs de billets de loterie le 1er avril.

Souhaitant également apporter leur soutien, la société Baka Food a mis en place l’initiative "du riz pour les vendeurs de loterie"..Chaquepaquet comprend 5 kg de riz,du kimchi et de la papaye Baka, pour une valeur de 80.000 dôngs.

Quôc Anh, directeur de Baka Food, a informé : "Ce programme reçoit le soutien de nombreuxdonateurs. Les dons sont reversésen intégralité aux plus démunis".

Pour respecter les consignes dictées par le ministère de la santé à propos de la lutte contre la pandémie de COVID-19, l'entreprise a également établi un système de distribution en fonction des différents horaires et lieux. Il faut respecter la distanciation sociale pour éviter tout risque de contamination. À ce sujet, le directeur a exprimé son inquiétude : "Les pauvres sont ceux qui reçoivent le moins de soins, il est donc primordial de les protéger".

En savoir plus

Le 1er avril, la Croix-Rouge et la SARL de loterie de Hô Chi Minh-Ville ont conjointement organisé le programme "Unir nos forces pour les vendeurs de loterie" ainsiqu’à destination des personnes en situation de handicap, les orphelins et les personnes âgées. Par conséquent, la compagnie de loterie de Hô Chi Minh-Ville a offert 2.000 lots de première nécessité (d’une valeur de 500.000 dôngs l’unité), pour un total d’un milliard de dôngs. Dans un second temps, la compagnie offrira du matériel médical (à préciser) à 2.000 vendeurs de loterie parmi les 25.000 à 30.000 vendeurs recensés.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).