09/12/2018 15:03
Le grand musée belge consacré à l'Afrique a été inauguré samedi 8 décembre après une vaste rénovation pour gommer sa réputation de vestige du passé colonial, un événement qui survient en pleine controverse sur la restitution de biens culturels africains pillés ou acquis à bas prix.
>>Le Sénégal ouvre un Musée des civilisations noires, idée lancée il y a 50 ans
>>Restitutions d'œuvres d'art à l'Afrique: Macron fait un geste symbolique à l'égard du Bénin

Le grand musée belge consacré à l'Afrique. Photo: AFP/VNA/CVN

Lors de l'inauguration, à la veille de la réouverture au public, le vice-Premier ministre belge Alexander De Croo a salué "un moment historique". Cette transformation du musée de Tervuren, dans le sud de Bruxelles, ouvre, a-t-il dit, "un nouveau chapitre" dans la relation belgo-africaine, entachée par une longue période de colonisation en Afrique centrale décrite comme "brutale" par les historiens.

Outre le Congo (l'actuelle République démocratique du Congo, RDC), l'empire colonial belge comprenait également en Afrique le Ruanda-Urundi, territoire qui deviendra le Rwanda et le Burundi après l'indépendance.

À Tervuren, où l'exposition permanente n'avait quasiment pas évolué depuis les années 1950, le musée rénové revendique désormais "un regard critique" sur ce passé, et l'histoire des objets collectés sous Léopold II, qui a régné sur la Belgique de 1865 à 1909 et a longtemps géré le Congo comme sa propriété privée. "On nous appelait souvent le dernier musée colonial au monde, donc on a voulu changer cela", a souligné le directeur général Guido Gryseels.

Résultat: certaines statues jugées caricaturales ou glorifiant trop les colons belges ont été remisées à l'écart, au sous-sol du musée. Et il est prévu, selon M. Gryseels, d'expliquer pourquoi on ne les met plus à l'honneur.
AFP/VNACVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.