31/08/2019 02:04
Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a lancé jeudi 28 août un appel pour "la cessation définitive de tous les essais nucléaires".
>>Nucléaire: le Zimbabwe ratifie le TICE
>>Nucléaire iranien: Macron en quête d'une médiation avant le sommet G7


Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.
Photo: AFP/VNA/CVN
À cette fin, le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE) doit entrer en vigueur, a plaidé M. Reynders qui réclame laratification du traité par les pays qui ne l'ont pas encore fait, pour laplupart des puissances nucléaires.

"Ce n'est qu'après l'achèvement de leurs processus de ratification qu'une interdiction internationale des essais nucléaires sous le contrôle d’une organisation internationale sera d’application", a souligné le chef de la diplomatie belge dans cet appel à l'occasion de la Journée internationale contre les essais nucléaires.

Tout en rappelant que la diplomatie belge s'est engagée, au cours des deux dernières années, dans cette voie dans le cadre du processus de l’article XIV à Vienne, M. Reynders appelle les pays qui ne l'ont pas encore fait à entreprendre cette ultime étape.

"Sans le TICE, le risque persiste de voir de nouvelles armes nucléaires toujours plus puissantes être développées. Seul un monde sans essais nucléaires pourra finalement donner le jour à un monde sans armes nucléaires", a-t-il insisté dans un communiqué.


APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune