01/08/2018 21:46

>>ONU : les conflits civils sont un facteur majeur de l'insécurité alimentaire grave
>>Le G20 se penche sur la sécurité alimentaire

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) s'est félicité mardi 31 juillet du financement flexible de 14,4 millions d'euros promis par le gouvernement belge. Les 14,4 millions d'euros accordés par la Belgique constituent la première contribution pluriannuelle entièrement flexible du pays au PAM. Cette forme de contribution d'une souplesse nécessaire, permettra à l'agence d'allouer des fonds là où les besoins sont les plus importants et les plus immédiats entre 2018 et 2020. "Des fonds flexibles nous donnent la liberté dont nous avons besoin pour répondre plus rapidement, économiser sur les coûts, planifier à plus long terme et éviter les perturbations de notre travail vital", a déclaré le directeur exécutif du PAM, David Beasley, dans un communiqué. "Pour tirer le meilleur parti des ressources précieuses des donateurs, nous invitons davantage nos partenaires gouvernementaux à fournir des fonds qui sont non affectés, prévisibles et utilisables sur plusieurs années", a-t-il ajouté. La contribution flexible de la Belgique permettra au PAM de maximiser l'impact du financement des donateurs à un moment où les besoins sont sans précédent, comme en témoignent les multiples crises de la faim à grande échelle auxquelles l'agence onusienne est confrontée.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.