20/06/2020 10:10
À la saison des rizières à maturité, de nombreux touristes se ruent vers la Réserve naturelle de Pù Luông à Thanh Hoa afin d’y admirer ses forêts et montagnes spectaculaires et autres paysages pittoresques.
>>Chutes d’eau en cascade à Thanh Hoa
>>Hai Tiên, nouvelle perle du tourisme balnéaire à Thanh Hoa
>>Cao Son, «Sa Pa de Thanh Hoa»

Pù Luông à la saison du riz mûr.

À environ 130 km au nord-ouest de la ville de Thanh Hoa (Centre), la Réserve naturelle de Pù Luông est située à cheval sur les districts de Ba Thuoc et Quan Hoa. Créée en 1999, elle couvre 17.662 ha et est peuplée d’ethnies Muong et Thai. Pù Luông, en langue Thai, signifie "le mont le plus haut de la région". Cet endroit recèle de magnifiques chutes d’eau et forêts luxuriantes, créant un paysage montagneux à la fois magnifique et sauvage. Il s’agit de la plus grande zone de forêts sur karst du Nord. Trois principaux types de forêt ont été recensés : de plaine, montagnarde et de massifs de bambou.

Pù Luông est considérée comme "un grenier" à plantes médicinales. Son point culminant est un mont de 1.700 m. Les habitants locaux la considèrent comme leur petit Sa Pa (province de Lào Cai) ou leur Dà Lat (Lâm Dông).

Une flore et une faune riches

La première impression pour les voyageurs découvrant cette Réserve naturelle, ce sont les maisons sur pilotis de l’ethnie Thai, aux toits de chaume ou de feuilles de palmier, au-dessus desquelles s’élèvent en volutes légères des fumées, créant des scènes véritablement pittoresques. Ce lieu a su conserver ses paysages originels. Pù Luông recense 1.100 espèces de plantes vasculaires, dont quatre figurant dans le Livre Rouge. Elle est également l’habitat de près de 600 espèces de mammifères, oiseaux et reptiles dont 51 classées dans les Livres Rouges du Vietnam et du monde.

La meilleure saison pour s’y rendre est en juin. C’est à ce moment que commence la saison du riz mûr. Les rizières en terrasses s’étendent à perte de vue comme des couches de couleurs jaunes et vertes alternées et se succèdent jusqu’à l’horizon. Les visiteurs admirent les paysages paisibles et poétiques des champs dorés qui s’étendent à travers montagnes et forêts.

Touristes dans la Réserve naturelle de Pù Luông.

En été, les températures demeurent agréables grâce à son relief. Les mois de septembre et octobre conviennent également pour visiter Pù Luông. Les champs en terrasses à côté des collines sont alors de couleur jaune vif. Les touristes pourront séjourner dans des maisons sur pilotis au prix de 100.000 à 150.000 dôngs/nuit. Ou bien, choisir les zones de villégiature de luxe comme Pù Luông Retreat, Ban Hiêu Garden Lodge et Puluong Tree House.

Des souvenirs inoubliables

À Pù Luông, la fatigue disparaît et les voyageurs sont immergés dans le train de vie paisible de la population locale. Ils profitent de la quiétude de la Réserve naturelle, contemplent le ciel et les paysages rustiques. Paysages préservés, températures agréables et calme absolu, l’endroit est idéal pour oublier tous les soucis de la vie quotidienne. Avec l’hospitalité des habitants, les visiteurs pourront aussi se plonger dans un espace culturel authentique des Muong et Thai.

Les plus aventureux pourront se lancer dans la conquête du mont Pù Luông, la plus haute montagne de la région. La fatigue et les difficultés d’une marche de cinq heures seront récompensées par la joie de contempler un vaste panorama. Le long de la nationale 15 C, les touristes pourront aussi admirer des villages accrochés aux flancs des montagnes, des rizières en terrasses et des forêts naturelles.

Après une journée de vadrouille, les voyageurs séjourneront dans des maisons sur pilotis spacieuses et aérées. Ici, le tourisme communautaire s’est fortement développé. Le soir, assis autour d’un feu de bois, les visiteurs sont invités à déguster des plats délicieux tels que com lam (riz gluant cuit dans des tubes de jeune bambou), salade aux fleurs de bananier ou encore potage amer aux légumes... Que de moments inoubliables ! Ils pourront également siroter à l’aide de tiges de bambou creuses de l’alcool de riz et admirer les danses et chants traditionnels interprétés par de jeunes femmes Thai.

Nature sauvage et paysages pittoresques, il s’agit définitivement d’un endroit qu’il faut découvrir sans plus tarder !
 
Texte et photos : Mai Huong - Hoàng Trang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

De nombreuses localités vietnamiennes honorées Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Phu Quôc et Hôi An figurent dans des classements de Travelers' Choice Adwards 2020 de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde.