23/08/2018 10:10
Les Nations unies sont en manque de financement pour payer le fioul nécessaire aux hôpitaux, aux points d'eau et autres infrastructures vitales de la bande de Gaza, a indiqué mercredi 22 août l'Organisation.

>>Gaza: deux Palestiniens tués par des tirs israéliens, efforts pour une trêve durable
>>Israël ferme un point de passage avec Gaza après des violences

Un Palestinien blessé lors des manifestions dans la bande de Gaza.
Photo: AFP/VNA/CVN

La secrétaire générale adjointe aux affaires politiques, Rosemary Di Carlo a confié au Conseil de sécurité que la récente escalade de violences de l'occupation israélienne "menaçaient de faire plonger Gaza dans la guerre".

Mme Di Carlo a expliqué être "profondément préoccupée que le budget pour le fioul d'urgence de l'ONU, qui soutient quelque 250 infrastructures vitales à Gaza, soit maintenant épuisé" et a demandé 4,5 millions de dollars pour permettre d'assurer l'essentiel des services pour le reste de l'année.

Les membres du Conseil tenaient leur réunion mensuelle sur le conflit israélo-palestinien alors que des pourparlers sont en cours sous l'égide de l'Égypte et de l'ONU pour stopper la violence et répondre à la crise humanitaire dans la bande de Gaza.

L'adjointe aux affaires politiques de l'ONU a également fait part de son inquiétude à propos d'une "quantité dangereusement insuffisante de médicaments indispensables" après l'épuisement de 40% des stocks. La bande de Gaza est le théâtre depuis le 30 mars de manifestations le long de la frontière. Plus de 171 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.