05/05/2019 00:18
La banane devrait être la principale exportation agricole du Laos en 2019, malgré l'interdiction du gouvernement d'étendre les plantations dans l’ensemble du pays, selon le quotidien local Vientiane Times.
>>UE-Amérique latine : un accord met fin la guerre de la banane

Cultiver des bananiers à l'exportation apporte une source de revenu stable aux paysans laotiens. Photo: VNA/CVN

En 2017, les exportations de bananes ont rapporté au Laos 167,9 millions de dollars. Ce montant a chuté à 112 millions de dollars en 2018, mais devrait s’élever cette année à 168 millions, selon le ministère laotien de l'Industrie et du Commerce.

La majeure partie de la récolte sera vendue à la Chine et une partie à la Thaïlande.

La politique de commercialisation des bananes profite aux populations rurales. Le résultat le plus notable de cette politique a été l'afflux d'investisseurs aidant les producteurs de banane dans les provinces septentrionales de Bokeo, Luang Namtha et Oudomxay, ce qui a entraîné une augmentation des exportations de bananes de 46,6 millions de dollars en 2015 à plus de 197,8 millions en 2016.

Les autres principales exportations agricoles de ce pays devraient inclure le manioc (129 millions de dollars), le café brut (143 millions), le caoutchouc (105 millions), le maïs (34 millions) et le riz (25 millions). 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle