26/04/2019 18:42
La baisse de l'impôt sur le revenu annoncée par Emmanuel Macron entrera en vigueur en janvier 2020, a indiqué vendredi 26 avril le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, sur RTL, évoquant une réduction d'environ "10%" pour les contribuables concernés.
>>France: la prime au détriment du salaire?
>>Le nouveau "bulletin de paie clarifié" satisfait les salariés

Le gouvernement a lancé mardi 23 avril la campagne 2019 de déclaration de l'impôt sur le revenu, restée obligatoire malgré la réforme du prélèvement à la source. Photo: AFP/VNA/CVN

"Le Premier ministre et moi-même ainsi que (le ministre de l'Economie) Bruno Le Maire allons soumettre au parlement en octobre une loi de finances, qui prévoira une baisse de l'impôt sur le revenu", a indiqué M. Darmanin sur RTL.

"Comme il y a l'impôt à la source désormais", cette baisse d'impôts entrera en vigueur "dès le mois de janvier de l'année prochaine", a ajouté le ministre, en refusant de préciser à partir de quel niveau de revenu les contribuables pourront bénéficier de ce geste fiscal.

"Il appartiendra au Parlement de fixer le montant à partir duquel on fera cette baisse d'impôt", a justifié M. Darmanin, tout en assurant que cette baisse d'impôt serait concentrée sur les "classes moyennes".

Elle devrait bénéficier à 15 millions de foyers fiscaux, a de son côté précisé le ministre des Finances, Bruno Le Maire.

Concernant le montant qui sera rendu aux contribuables concernés, le ministre des Comptes publics a assuré qu'Emmanuel Macron avait "donné une indication", en évoquant un chiffre global de cinq milliards d'euros.

"L'impôt sur le revenu, c'est à peu près 70 milliards d'euros de recettes" par an, a-t-il souligné. Sur cette base, "on peut considérer que c'est une baisse d'impôt d'à peu près 10% pour chacun des Français qui paye l'impôt sur le revenu, à l'exception des plus riches d'entre eux", a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a proposé jeudi 25 avril de réduire "significativement" l'impôt sur le revenu pour répondre à "l'injustice fiscale" dénoncée lors du grand débat, estimant à environ cinq milliards d'euros la baisse qui pourrait entrer en vigueur.

Le chef de l'État n'a pas précisé selon quelles modalités pourrait s'effectuer cette baisse. Mais plusieurs membres de la majorité et du gouvernement se sont prononcés ces derniers jours pour la création d'une ou de plusieurs tranches d'imposition supplémentaires, pour rendre l'impôt sur le revenu plus progressif.

Cinq tranches progressives existent actuellement pour l'impôt sur le revenu, dont s'acquittent 16,8 millions de foyers fiscaux, sur un total de 38,3 millions: 0%, 14%, 30%, 41% et 45%, pour les revenus supérieurs à 153.783 euros. Seuls 43% des contribuables y sont assujettis.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Rendez-vous au Festival des fleurs de Dà Lat en décembre Le 8e Festival floral de Dà Lat se déroulera du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre.