18/08/2018 09:30
Pour découvrir la baie de Ha Long, la plupart des voyageurs choisissent le kayak ou les bateaux de croisière car peu savent qu’il est possible de prendre de la hauteur et de l’observer du haut du mont Bài Tho.
>>Quang Ninh prend des mesures pour améliorer ses services touristiques
>>Augmentation prochaine des tarifs de croisière dans la baie de Ha Long

En haut de la montagne Bài Tho, s’offre aux courageux une vue imprenable sur la ville et la baie de Ha Long. Photo: Thê An/CVN

Située au cœur de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord), la petite montagne Bài Tho (Poème) est un site idéal pour ceux qui souhaitent profiter d’une vue panoramique de la cité.

Culminant à plus de 200 m au-dessus du niveau de la mer, le mont a l’une de ses faces plongeant dans l’eau. En plus d’être un site touristique populaire, il est classé au patrimoine historique et culturel. En effet, à sa base trône la pagode Long Tiên, l’une des plus sacrées de la ville.

Le mont Bài Tho était autrefois appelé Roi Dèn (Illumination) ou Truyên Dang Son (montagne de transmission de la lumière).

On raconte qu’auparavant, lorsque les gardes postés sur la montagne voyaient des ennemis approcher, ils allumaient une torche pour alerter le palais royal, d’où le nom de Truyên Dang.

En 1468, alors que le roi Lê Thanh Tông (1442-1497) menait une patrouille dans la région Nord-Est, il s’arrêta au pied du mont pour se reposer et discuter littérature et poésie. Enivré par les paysages splendides et impressionnants qui s’offraient à son regard, le roi grava sur un rocher un poème vantant la beauté de cette région. 

La sculpture a disparu, victime du temps qui passe, mais, heureusement, le poème fut enregistré dans de vieux livres et inspira par la suite le nom actuel du relief, "Poème".

De bas en haut, des sites à découvrir 

Avant de gravir la montagne, les touristes peuvent brûler des bâtonnets d’encens, histoire de s’imprégner de l’atmosphère sereine du lieu avant la rude montée vers le sommet. 

Le sentier qui y mène est en effet assez difficile: il y a des escaliers mais, parfois, il n’y en a plus et l’on doit alors s’accrocher aux rochers pour se hisser. En outre, il est quelquefois difficile de le trouver car caché par des buissons. Au cours de la montée, on peut croiser des chèvres et, si on a de la chance, des singes.

La ville de Ha Long vue de la montagne Bài Tho. Photo: QN/CVN

En haut de la montagne Bai Tho, s’offre aux courageux une vue imprenable sur la ville et la baie de Ha Long avec ses bateaux de plaisance et ses maisons adossées aux rochers de toutes tailles et de toutes formes émergeant de la mer sur des centaines de kilomètres. Ces formations minérales sont le produit de 400 millions d’années de sédimentation calcaire. La mer s’étant retirée depuis, l’érosion a patiemment façonné ce chef-d’œuvre de la nature.

Selon la légende, le paysage exceptionnel de cette baie est dû à un dragon, être bénéfique et bienfaiteur au Vietnam, qui serait descendu dans la mer pour domestiquer les courants marins. C’est en se débattant qu’il aurait entaillé la montagne avec sa queue. Raison pour laquelle le site s’appelle "Ha Long", soit "descente du dragon".

Le pont de Bai Chay, la ville de Ha Long avec son rythme effréné et ses hauteurs, le port de Cai Lân, la rue Trân Quôc Nghiên et le mont Cô Tiên sont ainsi tous à portée de vue des voyageurs.

Une balade réservée aux aventureux

Les jeunes considèrent désormais le mont comme un passage obligé de leur visite, à plus forte raison s’ils sont passionnés de photographie. "Il n’y a pas beaucoup de lieux qui offrent une telle vue sur la ville de Ha Long", explique Bùi Hông Yên Nhi, 25 ans, parcourant le pays pour produire photos et vidéos.

Le moment idéal pour gravir le mont reste le début de la matinée ou la fin d’après-midi, les paysages marins étant toujours plus saisissants lorsqu’ils reflètent les couleurs flamboyantes du crépuscule ou de l’aube. Une balade réservée à des personnes aventureuses et aimant les itinéraires en dehors des sentiers battus.
Thúy Hà/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.