26/09/2015 22:38
La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé le 25 septembre qu'elle allait doubler son financement pour la lutte contre les changements climatiques à 6 milliards de dollars pour l'Asie-Pacifique en 2020.
>>Aide de la Suède pour la gestion des déchets solides à An Giang
>>Priorité à la riziculture à faibles émissions de CO2

Dans un communiqué, la BAD a indiqué consacrer 4 milliards de dollars à la réduction des conséquences des changements climatiques à travers le développement des énergies renouvelables, des économies d'énergie, du transport et des communications durables, et la construction de villes intelligentes.

Le reboisement permet à la lutte contre des changements climatiques.
Photo : Manh Linh/VNA/CVN

Le solde de 2 milliards de dollars sera destiné aux programmes d'adaptation aux changements climatiques, via la construction d’infrastructures durables, le développement agricole et une meilleure préparation aux catastrophes naturelles.

"Les dirigeants du monde réunis ce week-end à New York vont s’engager à réaliser 17 objectifs pour le développement durable de l’ONU en 2030. La BAD est prête à être une partie importante des efforts mondiaux pour financer la concrétisation de ces objectifs", a déclaré le président de la BAD, Takehiko Nakao.

"La lutte contre les changements climatiques est nulle part plus urgente que dans l'Asie et le Pacifique où l’élévation du niveau de la mer, la fonte des glaces et des phénomènes climatiques extrêmes comme les inondations et la sécheresse ont causé de lourds dégâts et fait beaucoup de morts", a-t-il noté.

D’après lui, la BAD continuera de sonder de nouvelles opportunités de cofinancement avec des partenaires publics et privés. En outre, cette institution exploitera les investissements des différents établissements par l’intermédiaire des fonds privés d’investissement tels que les Partenaires climatiques d’Asie (ACP, pour Asia Climate Partners) financé par elle-même, et l’émission des obligations vertes - une source importante pour la lutte contre les changements climatiques.

Soulignant l’importance des technologies dans le règlement du changement climatique, Takehiko Nakao a annoncé que son institution allait rajuster ses achats afin de favoriser l’introduction des technologies innovantes dans ses projets.

"En parallèle, la BAD renforcera le partenariat avec des centres modernes internationaux pour fournir aux pays membres des connaissances professionnelles sur les changements climatiques", a-t-il ajouté.

VNA /CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.