11/12/2019 23:16
La Banque asiatique de développement (BAD) a révisé à la hausse ses prévisions de croissance pour le Vietnam de 6,8% à 6,9% pour 2019 et de 6,7% à 6,8% pour 2020 tout en réduisant ses prévisions dans l’Asie en développement comme la croissance en Chine et en Inde sont plombé par des facteurs externes et internes.

>>Compétitivité mondiale : le Vietnam affiche la plus forte croissance
>>Croissance du Vietnam en 2019 : les prévisions revues à la hausse
 

L’économie vietnamienne devrait connaître la plus forte croissance de de 6,8% à 6,9% pour 2019. Photo : VNA/CVN


Dans un supplément à sa mise à jour des perspectives de développement pour l’Asie 2019 publiée en septembre, la BAD s’attend désormais à une augmentation de 5,2% du produit intérieur brut (PIB) de la région en 2019 et 2020, en baisse par rapport aux prévisions de septembre de 5,4% de croissance cette année et de 5,5% l’année prochaine.

En Asie de l’Est, la croissance en Chine devrait atteindre 6,1% cette année et 5,8% l’année prochaine, en deçà des prévisions de 6,2% et 6,0% en septembre, en raison des tensions commerciales et d’un ralentissement de l’activité mondiale couplé à une demande intérieure plus faible, avec les portefeuilles familiaux touchés par les prix du porc qui ont doublé par rapport à il y a un an. La croissance pourrait toutefois s’accélérer si les États-Unis et la Chine parviennent à un accord commercial, selon le rapport.

"Alors que les taux de croissance sont toujours solides dans les pays en développement de l’Asie, les tensions commerciales persistantes ont pesé sur la région et constituent toujours le plus grand risque pour les perspectives économiques à plus long terme. L’investissement intérieur s’affaiblit également dans de nombreux pays, le climat des affaires ayant diminué", a déclaré l’économiste en chef de la BAD, Yasuyuki Sawada.

En Asie du Sud, la croissance de l’Inde est désormais observée à un rythme plus lent de 5,1% au cours de l’exercice 2019, car la fondation d’une grande société financière non bancaire en 2018 a entraîné une augmentation de l’aversion au risque dans le secteur financier et un resserrement du crédit.

En outre, la consommation a été affectée par la faible croissance de l’emploi et la détresse rurale aggravée par une mauvaise récolte. La croissance devrait atteindre 6,5% au cours de l’exercice 2020 avec des politiques de soutien. En septembre, la BAD prévoyait une croissance du PIB de l’Inde de 6,5% en 2019 et de 7,2% en 2020.

En Asie du Sud-Est, de nombreux pays connaissent une baisse continue des exportations et un investissement plus faible, et les prévisions de croissance ont été revues à la baisse pour Singapour et la Thaïlande.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !