24/07/2018 23:23
La Banque asiatique de développement (BAD) a maintenu à 7,1% ses prévisions sur la croissance du PIB du Vietnam en 2018, qui sont celles du début de l'année. Il s’agit d’une évaluation positive dans le contexte de tensions commerciales croissantes entre les États-Unis et la Chine.
>>Standard Chartered révise la croissance vietnamienne à la hausse
>>La BM prévoit une croissance de 6,8% en 2018 pour le Vietnam

Dans le port de Cai Mep-Thi Vai, province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud).
Photo: VNA/CVN

Dans son nouveau rapport sur les perspectives de croissance pour l'Asie, la BAD a estimé que l’économie asiatique pourrait être considérablement affectée en cas d’aggravation du conflit commercial sino-américain. Selon la BAD, les mesures protectionnistes affectent la confiance des consommateurs et des entreprises, de même que les perspectives de croissance des pays asiatiques en développement.

Malgré ces risques, la BAD a maintenu ses prévisions de croissance des pays asiatiques en développement, à 6% en 2018 et à 5,9% en 2019. Pour la Chine, cette institution financière asiatique a prévu une croissance de 6,6% cette année et de 6,4% en 2019, tout en mettant en garde sur une possible diminution les derniers mois de 2018 en raison de l’impact de la guerre commerciale avec les États-Unis.

En Asie du Sud-Est, la BAD a indiqué que la croissance globale pourrait se maintenir à 5,2% tant en 2018 qu’en 2019, la forte demande intérieure continuant de soutenir la croissance régionale.

Selon la BAD, au 1er semestre, les investissements publics ont augmenté en Indonésie, aux Philippines et en Thaïlande, tandis que l’investissement privé est en plein essor au Vietnam.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.