25/06/2018 20:54
Le projet d’appui à l’agriculture à faible émission de carbone (LCASP) au Vietnam, d’un budget total de 84 millions de dollars octroyés par la Banque asiatique de développement (BAD), contribue à la réduction de la pollution dans les zones rurales de dix provinces vietnamiennes.
Au mois de février 2018, près de 52.000 bio-digesteurs de petite dimension (supérieur à 15m3), 23 de moyenne dimension et deux de grande dimension (inférieur à 50m3) ont été construits dans les provinces de Lao Cai, Son La, Phu Tho, Bac Giang, Nam Dinh (Nord), Ha Tinh, Binh Dinh (Centre), Tien Giang, Ben Tre et de Soc Trang (Sud). Le projet LCASP a financé de trois à cinq millions de dongs chaque bio-digesteur de petite dimension et de 10 millions à 50 millions de dongs chaque bio-digesteur de moyenne dimension.

La BAD contribue au développement de l’agriculture à faible émission de carbone au Vietnam. Photo: Thê Lâp/VNA/CVN

Les données d’environ 41.000 bio-digesteurs ont été mises à jour sur la plate-forme du Programme national de biogaz, qui est gérée par le Département de l’élevage. Le projet LCASP a également organisé des formation sur la construction et le fonctionnement des bio-digesteurs.

Réalisé entre juin 2013 et juin 2019, le projet LCASP se concentre sur la gestion des déchets d'élevage, le transfert de technologies de production agricole faiblement carbonée, contribuant à l’amélioration des moyens de subsistance des populations locales et à l’édification de la Nouvelle ruralité.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.