24/09/2020 18:24
La Banque asiatique de développement (BAD) a approuvé un prêt de plus de 29 millions d'USD en faveur du Cambodge pour aider le pays à améliorer la qualité de ses services publics grâce à des réformes clés dans la gestion des finances publiques et la décentralisation, a indiqué la BAD mercredi 23 septembre.
>>Le Cambodge pourrait perdre des centaines de millions d'USD d'envois de fonds en 2020
>>BAD : le Cambodge perdra environ 390.000 emplois cette année

La capitale Phnom Penh de Cambodge.
Photo : IR/CVN

Le programme de développement du secteur de la fonction publique décentralisée et de la gestion financière comprend un prêt politique de 20 millions d'USD visant à renforcer la planification et la gestion fiscales et l'administration publique des autorités locales, indique le communiqué.

Il comprend également un prêt de 9,35 millions d'USD pour aider à construire l'École nationale d'administration, un centre de formation dédié aux fonctionnaires locaux, a-t-il ajouté.

"Le projet vise à aider les autorités locales à travers le Cambodge à fournir des services publics de base durables, efficaces et efficients", a déclaré Jhelum Thomas, spécialiste principal de la gestion publique de la BAD.

"Le projet est très nécessaire, car la pandémie du COVID-19 a vu un bon nombre de personnes passer des zones urbaines aux zones rurales", a-t-elle déclaré. "Cela mettra plus de pression sur les autorités locales pour qu'ils fournissent une assistance sociale et des services de base tels que routes, approvisionnement en eau et assainissement pour soutenir une croissance inclusive et équitable".

Récemment, la BAD a révisé ses prévisions de croissance pour 2020 pour le Cambodge à moins 4,0% contre 5,4% en juin, grâce à l’amélioration des performances agricoles et de l’augmentation de la fabrication de produits non textiles.

Le rapport de la BAD espère que l'économie cambodgienne rebondira pour croître de 5,9% en 2021. Cependant, cette prévision est "très incertaine" et pourra changer radicalement en raison d'une série de facteurs tels que l’épidémie du COVID-19 généralisée dans le pays.

Selon la BAD, l'inflation resterait relativement stable à 2,1% en 2020 avant de tomber à 1,8% en 2021, car les bas prix du pétrole maintiennent les coûts de transport et de production à un niveau bas.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.