10/12/2018 23:51
La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé lundi 10 décembre qu’elle avait approuvé un prêt de 45 millions de dollars pour aider le Vietnam à transformer ses villes secondaires en destinations touristiques plus compétitives et plus inclusives sur le plan économique.
>>Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme
>>Colloque international sur l’art de la poterie traditionnelle des Cham
>>Le tourisme et la cuisine vietnamiens présentés en Afrique du Sud

 
Un coin de la ville de Huê, province centrale de Thua Thiên-Huê.
Photo: CTV/CVN

Le tourisme connaît une croissance rapide au Vietnam, mais l’essentiel de la croissance et des avantages socio-économiques correspondants est concentré dans quelques destinations-passerelles. Pour promouvoir une croissance plus inclusive et durable, il est important que le Vietnam accroisse les investissements publics et privés dans les villes secondaires, a déclaré le chef de l’unité d’administration de projet de la BAD pour le Vietnam, Steven Schipani.

Selon lui, le deuxième projet d’infrastructure touristique pour une croissance inclusive de la sous-région du Mékong élargie (GMS) construira les infrastructures de transport et urbaines résistantes au climat nécessaires pour stimuler les arrivées de touristes et les investissements dans les services touristiques dans les provinces de Hoà Binh (Nord), Nghê An, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê (Centre).

Il développera également des espaces verts urbains et des plages publiques dans ces provinces, où le projet devrait bénéficier à environ 168.000 habitants et à plus de 8 millions de visiteurs par an, a-t-il ajouté.

Environ 31 km de routes et 13 embarcadères

Plus précisément, le projet modernisera environ 31 kilomètres de routes urbaines et rurales et 13 embarcadères pour passagers afin de fournir aux visiteurs et aux résidents un accès pratique aux sites culturels et historiques de toutes les provinces participantes.

Afin d’aider la ville de Cua Lo, dans la province centrale de Nghê An, à attirer tout au long de l’année des visiteurs toujours plus dépensiers et à s’adapter aux changements climatiques, le projet réhabilitera un drainage de 5,5 km de digue et de front de mer, améliorera les espaces de loisirs publics et élargira l’espace commercial pour les vendeurs locaux.

Les plages de Cua Viêt et Cua Tung de la province centrale de Quang Tri bénéficieront d’investissements similaires.

À l’aide de formations, de programmes de certification et d’incitations politiques, le projet contribuera également à garantir que la gestion du tourisme dans les zones du projet respecte les normes définies par l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est.

La conception du projet intégré incorpore les enseignements tirés de plus de 15 ans d’appui de la BAD à la promotion d’un tourisme inclusif et durable au Vietnam. Cela inclut le projet en cours d’infrastructure touristique GMS pour une croissance inclusive de 2014-2019, ainsi que le projet de développement du tourisme durable GMS et le projet de développement du tourisme GMS Mékong achevés avec succès. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.