11/12/2018 16:45
La Banque asiatique de développement (BAD) a approuvé un financement de 100,6 millions d’USD pour soutenir les efforts de réforme du gouvernement vietnamien visant à améliorer les services de santé et la qualité des prestations, en particulier dans les zones frontalières pauvres.
>>La BAD aide le Vietnam à développer le tourisme dans ses villes secondaires
>>La BAD contribue à promouvoir le développement financier au Vietnam

Des enfants Lolo noirs. Photo: Lê Van Nhung/CVN

Le financement de la Banque asiatique de développement (BAD) comprend un prêt de 88,6 millions d’USD, qui apportera un soutien budgétaire au ministère de la Santé, qui met en œuvre des réformes complexes à l'échelle nationale dans des domaines clés tels que la gouvernance des investissements publics, les prestations de services de santé et l’amélioration de la qualité du personnel  dans le système de santé de base.

Dans le même temps, une aide non remboursable de 12 millions d’USD viendra compléter ces réformes en pilotant des modèles de prestation de services de santé dans 12 districts de six provinces caractérisées par un taux de pauvreté élevé, une population d'ethnies minoritaires importante  et une vulnérabilité en termes de sécurité sanitaire.

"Ce programme fait partie des efforts coordonnés de la BAD pour aider le gouvernement du Vietnam à atteindre la couverture universelle en matière de santé, dont l'accès aux services de santé fondamentaux", a déclaré Gerard Servais, spécialiste de la santé à la BAD. "La subvention, en particulier, financera des investissements essentiels pour assurer des services de santé de qualité dans les zones reculées et défavorisées, en mettant l'accent sur les femmes", a-t-il ajouté.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.