12/03/2019 16:49
Conformément au projet de connectivité des transports dans les provinces montagneuses du Nord-Ouest, la Banque asiatique de développement (BAD) doit accorder 188 millions de dollars au Vietnam. Ce prêt vient d’être signé entre le ministère vietnamien des Finances et la BAD.
>>La BAD et la BM promeuvent la passation électronique de marchés publics
>>La BAD envisage la coopération avec Binh Duong 
>>La BAD assiste Cân Tho dans le développement de l’agriculture high-tech

Cérémonie de signature entre le ministère vietnamien des Finances et de la BAD, à Hanoï.
Photo : BAD/CVN

Le projet créera un lien entre l’autoroute de Nôi Bài - Lào Cai et les provinces du Nord-Ouest, permettant à développer l’économie dans les localités en difficulté de cette région. Concrètement, près de 200 km de routes reliant certaines villes et districts des provinces de Lai Châu, Lào Cai et Yên Bai à l’autoroute de Nôi Bài - Lào Cai seront améliorés.

Ce projet vise à nouer Hanoï, les localités septentrionales du Vietnam et la province chinoise du Yunnan. L’autoroute Nôi Bài - Lào Cai fait partie du Corridor de communications Kunming (Chine) - Hai Phong dans la sub-région du Mékong élargie (GMS en abréviation anglaise).

Au service du développement socio-économique

Un tronçon de l'autoroute de Nôi Bài - Lào Cai (Nord).
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

D’après le directeur national de la BAD au Vietnam, Eric Sidgwick, le projet de connectivité des transports au Nord-Ouest du Vietnam aidera à stimuler non seulement le commerce frontalier, les investissements privés et la création d’emplois dans la région, et offrira un meilleur accès aux services sociaux de base, tels qu’éducation, soins médicaux, formation professionnelle et assistance d’urgence en cas des  catastrophes naturelles à la population de cette zone, surtout les habitants des minorités ethniques.

Le Nord-Ouest comprenant les provinces de Diên Biên, Hoà Binh, Lai Châu, Lào Cai, Son La et Yên Bai est une des zones les plus pauvres du pays. Cette région s’appuie sur de petites entreprises industrielles dans les secteurs de l’exploitation et le traitement de minerais métalliques.


La BAD, dont le siège principal est à Manille (Philippines), a pour objet général de réduire la pauvreté dans la région Asie-Pacifique en soutenant par ses actions la croissance économique et le développement durable. Fondée en 1966, cette institution financière comprend 67 organisations, dont 48 situées en Asie-Pacifique.
Une fois achevé en 2024, le projet contribuera à élargir le réseau routier régional, à promouvoir le développement socio-économique et à assurer la circulation dans la saison des crues dans des provinces montagneuses du Nord-Ouest.

Dans le cadre de ce projet, le gouvernement australien accordera une assistance financière de près de 4,5 millions de dollars pour la conception technique des routes. Cette subvention servira également à soutenir des programmes de contrôle de la charge de véhicules, la lutte contre le VIH/sida et le trafic humain, ainsi que des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière.

Jusqu’à la fin 2018, le Vietnam comptait 173 programmes et projets financés par la BAD pour une valeur totale de 15,32 milliards de dollars, accordés sous forme d’aide non remboursable et de prêts à taux d’intérêt préférentiel.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.