29/02/2020 21:43
La 60e réunion de la mission (Task Force) chargée de l'Initiative pour l'intégration de l'ASEAN (Initiative for ASEANIntegration - IAI) a eu lieu vendredi 28 février à Jakarta, en Indonésie.
>>ASEAN 2020 : bons fruits de la coopération de l’ASEAN + 3
>>L'ASEAN lance une page Web d'archives numériques sur le patrimoine culturel
>>ASEAN : symposium de haut rang sur la gestion des catastrophes

Réunion de la mission chargée de l'Initiative pour l'intégration de l'ASEAN, le 28 février à Jakarta, en Indonésie. Photo : VNA/CVN

Sous l'égide du Myanmar, les participants ont examiné la mise en oeuvre de la 3e phase du Plan de travail de l'IAI depuis la 59e réunion de l'IAI TF tenue le 4 octobre 2019 et défini du programme de travail pour 2020.

À ce jour, 19 des 26 lignes d'action dans le cadre de la 3e phase du Plan de travail (2016-2020) sur l'IAI ont été lancées. Elles concernent tous les cinq secteurs stratégiques que sont l'alimentation et l'agriculture; la promotion du commerce; les micros, petites et moyennes entreprises (MPME); l'éducation et la formation, et la santé. Ainsi 103 projets d'une valeur de 26,64 millions d'USD, ont été approuvés et sont actuellement mis en œuvre. Singapour est le plus grand bailleur de fonds avec 72 sur 75 projets.

La réunion a approuvé six propositions dans les secteurs des PME, du renforcement des capacités en matière de formation professionnelle, de formation professionnelle en faveur des agents médicaux, de l'organisation des colloques sur les droits de propriété intellectuelle, de l'élaboration du Plan de travail de l'IAI pour 2021-2025, etc.

Pour assurer l'efficacité des activités dans le cadre du plan de travail de l'IAI, les pays bénéficiaires comme le Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam doivent renforcer la collaboration entre les agences nationales et les unités d'exécution du projet de l'IAI, et les délégations auprès de l'ASEAN.

Adopté par les pays de l'ASEAN en 2000, l'IAI a pour but de réduire l'écart de développement entre les pays de l'ASEAN et d'aider les nouveaux membres (le Cambodge, le Laos, le Myanmar, le Vietnam) à s'intégrer rapidement à l'économie régionale.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.