19/03/2020 10:44
Le festival de Glastonbury, en Angleterre, qui devait fêter en juin ses 50 ans avec des dizaines de milliers de spectateurs, a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19), ont annoncé mercredi 18 mars ses organisateurs.
>>Les pays se replient sur eux-mêmes pour endiguer le COVID-19 >>Coronavirus : des millions de morts ? Éviter le scénario du pire
>>COVID-19 : Trois nouveaux cas confirmés en Angleterre

Spectateurs au festival anglais de musique de Glastonbury, le 29 juin 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Clairement ce n'est pas comme cela que nous souhaitions organiser nos 50 ans mais à la suite des nouvelles mesures annoncées par le gouvernement cette semaine et dans une période d'incertitude sans précédent, c'est la seule option possible", ont annoncé les organisateurs, Michael et Emily Eavis, dans un communiqué posté sur leur compte Twitter.

Le gouvernement a demandé lundi 16 mars au public d'éviter tout "contact social" et déplacement "non essentiel" pour limiter la propagation du nouveau coronavirus qui a fait 71 morts au Royaume-Uni. De nombreux événements sportifs et culturels ont été annulés tandis que les musées et salles de spectacle ont fermé.

"Nous espérons vraiment que la situation au Royaume-Uni s'améliore énormément d'ici la fin juin, mais même si c'est le cas, nous ne pouvons plus passer les trois prochains mois avec des milliers de membres de l'équipe ici sur la ferme" pour préparer le festival de Glastonbury, expliquent les organisateurs.

Le festival de Glastonbury accueille habituellement plus de 200.000 personnes dans des champs transformés en scènes à ciel ouvert. Paul McCartney, Kendrick Lamar, Diana Ross et Taylor Swift devaient se produire sur scène, aux côtés de dizaines d'autres artistes, programmés du 24 au 28 juin.

Cette année, 135.000 personnes avaient déjà déposé une avance de 50 livres sur leurs tickets. Les organisateurs leur proposent de la reporter sur l'édition 2021 du festival ou de les rembourser. Ils soulignent que cette annulation aura de "graves conséquences financières" non seulement pour eux, mais pour leurs partenaires associatifs, leurs fournisseurs, les commerçants et la population locale. Oxfam, Wateraid et Greenpeace figurent parmi les associations soutenues par le festival.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !