29/10/2017 00:07
Les députés de l'Assemblée nationale (AN) ont écouté vendredi 27 octobre un rapport sur l'étude de faisabilité d'un projet traitant de la récupération de terrains, l’indemnisation, l’assistance et le relogement au service de la construction de l’aéroport international de Long Thành, dans la province de Dông Nai (Sud).
>>L’AN discutera d’un projet concernant l’aéroport de Long Thành

Les députés lors de la 4e session de l'Assemblée nationale à Hanoï.
Photo : Nguyên Dân/VNA/CVN

Sous l'égide du vice-président de l'AN, Phung Quôc Hiên, c'est le ministre des Transports et des Communisations, Nguyên Van Thê, qui s'est chargé de cette présentation.

Vu Hông Thanh, chef de la Commission économique de l'AN, a procédé à l'examen du rapport susmentionné. Les législateurs ont ensuite discuté en groupes de ce rapport et du projet d’amendement de la Loi sur la concurrence.

Dans l'après-midi, Phan Xuân Dung, membre du Comité permanent de l’AN et président de la Commission des sciences, des technologies et de l'environnement de l’AN, a présenté un rapport sur la loi sur la pêche amendée.

Les législateurs ont donné leur avis, entre autres, sur les politiques de l’État concernant les activités de pêche, l'exploitation et la protection des ressources halieutiques, le fonds de protection et de développement des ressources halieutiques.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, a également fourni des informations détaillées sur les questions soulevées par les législateurs.

Le 30 octobre, l'AN convoquera une séance plénière pour discuter de l'application de la loi dans la réforme de l'appareil administratif de l'État pour 2011-2016. Cette séance sera retransmise en direct sur les ondes radiotélévisées nationales.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Environ 94 millions de touristes dont 16 à 17 millions d’étrangers visés cette année Cette année, le secteur du tourisme vietnamien se fixe l’objectif d’accueillir 94 millions de voyageurs, dont 16 à 17 millions d’étrangers, et de réaliser un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars.