11/02/2020 22:19
La 4e révolution industrielle et les applications de l'automatisation, de l'Internet des objets, des mégadonnées créent des percées pour le secteur textile du Vietnam.
>>L'industrie textile est invitée à créer des produits à haute valeur ajoutée
>>L’industrie du textile devrait enregistrer une croissance de 7,55% en 2019

Une chaîne de production moderne de la société par actions Dông Phat à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

La 4e révolution industrielle contribue à une réduction du nombre de travailleurs directs, promeut une productivité élevée, une amélioration des revenus des travailleurs...

En 2019, les entreprises vietnamiennes dans ce secteur ont produit plus de 2,5 millions de tonnes de fils, dont plus de 1,5 million de tonnes  exportées  pour une valeur  plus de 4 milliards d'USD. La production de tissus a également augmenté de 6 fois, avec 2,1 milliards d'USD d'exportation, a informé Truong Van Câm, vice-président de l’Association du textile-habillement du Vietnam (VITAS).

Les influences de la 4e révolution industrielle sur les vues et les méthodes de production sont déjà tangibles. Un exemple est Duc Quan Investment and Development JSC implantée dans la province de Thai Binh (Nord), qui a doublé sa production de fils à 17.000 tonnes par an grâce à l'application des mégadonnées.

Garment 10 Corporation JSC (Garco 10) a également utilisé le logiciel de gestion d'entreprise en ligne DIP BMS.NET pour mieux surveiller les transactions des chaînes de distribution.

D’autres compagnies membres du groupe du textile-habillement du Vietnam (Vinatex) tels que Hoa Tho Textile-Garment Joint Stock Corporation, Viêt Tiên Garment Corporation et Nhà Be Garment Corporation suivent également cette tendance.

Le directeur général de Vinatex, Lê Tiên Truong, a déclaré que les applications technologiques offrent aux travailleurs des emplois stables avec des revenus plus élevés, tout en aidant le groupe à doubler ses bénéfices.

Optimiser les acquis de la 4e révolution industrielle est devenu une tendance inévitable. Pour cela, les ressources humaines seront un facteur décisif, a déclaré le directeur exécutif de Vinatex, Cao Huu Chiên, ajoutant que son groupe a mobilisé de différentes ressources pour la formation du personnel.

Il a fait savoir que le Premier ministre avait accepté de transformer le collège de l’industrie du textile-habillement et de la mode de Hanoï (Hanoi Industrial College for Textile, Garment and Fashion) en l’université du textile-habillement de Hanoï (Hanoi Industrial Textile Garment University), créant ainsi un important canal de formation du personnel pour ce secteur.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.