04/12/2019 11:50
La Commission du fleuve du Mékong au Vietnam (VMRC) a tenu mardi 3 décembre, sa deuxième réunion plénière en 2019 dans la province de Dak Nông (hauts plaeaux du Centre).
>>De graves sécheresses sont prévues au Cambodge, au Laos, en Thaïlande et au Vietnam
>>Sécheresse, frénésie de barrages : le niveau du Mékong au plus bas
>>Pour renforcer l'activité du Comité national pour le Mékong du Vietnam

La 2e réunion plénière de la Commission du fleuve du Mékong se tient le 3 décembre à Dak Nông. Photo : Ngoc Minh/VN/CVN

La réunion de la Commission du fleuve du Mékong a entendu les rapports d’experts sur les stratégies d’utilisation de l’eau de la Thaïlande et d’autres pays de la région, ainsi que sur le processus de consultation du projet hydroélectrique de Luang Prabang au Laos et sur le développement de centrales hydroélectriques dans la région du Mékong.

Les participants ont souligné le rôle du VMRC, en particulier dans la définition des orientations pour résoudre les problèmes liés au Mékong. Ils ont souligné les impacts négatifs sur le développement socio-économique du courant dominant du Mékong.

Lê Công Thanh, vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, a déclaré que le VMRC informerait rapidement les les villes et provinces concernées des tendances, du climat et des conditions météorologiques affectant le réseau du fleuve du Mékong. La Commission développera également les relations extérieures et les consultations avec d'autres pays afin de minimiser les impacts sur le Mékong.

Lê Công Thanh a déclaré que les localités vietnamiennes de la région du Mékong devraient se concentrer sur le développement durable et passer aux énergies renouvelables. Il a appelé à l'élaboration d'un plan directeur sur l'érosion afin de proposer des solutions plus efficaces au problème.

En 2019, le VMRC a participé au processus de consultation sur un plan directeur pour le développement économique de la région du delta du Mékong et a donné des avis sur les plans relatifs aux ressources en eau et aux grands projets d'investissement.

Il a également achevé les négociations en vue de la conclusion d'un accord sur la réglementation de l'utilisation de l'eau le long de la frontière entre le Vietnam et le Cambodge, conformément au procès-verbal de la réunion du Comité mixte Vietnam - Cambodge.

En outre, la Commission a mis en place un certain nombre de groupes d’experts, mobilisant une large participation de toutes les parties prenantes aux activités nationales et internationales.

En 2020, la Commission continuera à surveiller l'exploitation et l'utilisation des ressources en eau et autres ressources naturelles du bassin du Mékong.

Il collaborera étroitement avec les organismes compétents pour proposer des mécanismes visant à renforcer la coopération avec les pays membres de la Commission du fleuve du Mékong (MRC) ainsi que des mécanismes de partage des ressources en eau transfrontalières afin de garantir la sécurité en eau du bassin du Mékong et du delta du Mékong.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 à Hanoï Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 a eu lieu lundi matin 9 décembre à Hanoï avec quatre sessions de débat pour discuter des goulots d'étranglement du tourisme au Vietnam.