19/03/2016 21:57
La 18e conférence des hauts officiels (SOM) de l'ASEAN et de l'Inde a eu lieu les 17 et 18 mars à Hanoi.

>>Le Vietnam participe au dialogue de l’ASEAN sur le droit international
>>Le Vietnam à une conférence informelle des commandants des forces armées de l’ASEAN
 

Le vice-ministre  des AE, Lê Hoài Trung, lors de la 18e SOM de l'ASEAN. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le vice-ministre des Affaires étrangères (AE) Lê Hoài Trung, chef de la SOM ASEAN Vietnam et son homologue indien, Mme Preeti Saran, chef de la SOM ASEAN Inde ont coprésidé cet évènement pour la première fois depuis que le Vietnam assume le rôle de coordonnateur des relations ASEAN-Inde, d'août 2015 à août 2018.

En tant que partenaire stratégique de l'ASEAN, l'Inde déploie activement sa politique d'orientation vers l'Est, laquelle définit le renforcement des relations avec les pays d'Asie du Sud-Est comme l'une de ses priorités.

Les deux parties ont approuvé le plan d'action ASEAN-Inde pour la période 2016-2020 et s'orientent vers la célébration du 25e anniversaire de l'établissement de leurs relations de dialogue en 2017.

L'Inde est actuellement l'un des partenaires stratégiques de l'ASEAN. Les relations bilatérales se sont développées exclusivement sur les trois piliers de politique-sécurité, économie et culture-société, ce qui a contribué à l'instauration de la communauté de l'ASEAN et au renforcement de la connectivité régionale.

Le commerce bilatéral ASEAN-Inde a atteint 74,3 milliards de dollars en 2013-2014. Il devrait se chiffrer à 200 milliards de dollars en 2025, grâce à la mise en œuvre efficace des accords bilatéraux de libre-échange sur les biens, les services et l'investissement.

L'ASEAN a salué l'Inde pour son enveloppe de crédit d'un milliard de dollars visant à faciliter l'infrastructure solide et la connectivité numérique avec le bloc de l'ASEAN.

Les deux parties ont convenu de coopérer dans les domaines tels que les technologies de l'information, spatiale, les biotechnologies, les nouvelles technologies des matériaux, l'environnement ou encore les technologies de transformation et de fabrication de produits pharmaceutiques.

Par ailleurs, ils ont exprimé leur profonde préoccupation face aux évolutions compliquées en Mer Orientale, en insistant sur la nécessité de faire preuve de retenue et de respecter le droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC). Ils ont exprimé l'espoir d'aboutir bientôt à un code de conduite en Mer Orientale (COC).
 

Photo de famille des chefs SOM de l'ASEAN et de l'Inde.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN


Les participants ont parlé de nouveaux défis transnationaux tels que le terrorisme, la cybersécurité et les changements climatiques.

Le vice-ministre des AE, Lê Hoài Trung, a déclaré qu'en tant que coordinateur des relations ASEAN-Inde, le Vietnam fera tout son possible pour accroître la coopération entre les deux parties et jouera un rôle de passerelle dans la promotion de la connectivité régionale, le développement des petites et moyennes entreprises, de l'économie numérique et high-tech.

L'Inde et l'ASEAN partagent beaucoup de similitudes culturelles et historiques. Lê Hoài Trung a suggéré que les deux parties devraient coopérer étroitement pour la paix, la sécurité et le développement, contribuant à promouvoir le rôle central de l'ASEAN dans la région.

En ce qui concerne la Mer Orientale, Lê Hoài Trung a souligné l'importance du maintien de la paix, de la stabilité et de la sécurité de la navigation. Il a espéré voir l'Inde contribuer activement et renforcer la coopération avec l'ASEAN pour régler tous les différends par des moyens pacifiques.

En marge de la réunion, le vice-ministre Lê Hoài Trung a discuté avec son homologue indien de l'augmentation des échanges de hautes délégations des deux pays en 2016 et de l'organisation de leur réunion du Comité mixte et de consultation politique périodique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La peinture sur soie dans l’histoire des beaux-arts du Vietnam

Hanoï vise 10 à 12 millions de touristes en 2022 Cette année, Hanoï ambitionne d’accueillir de 10 à 12 millions de visiteurs voyageurs, dont 1,2 à 2 millions d'étrangers, pour un chiffre d’affaires total de 28.000 à 36.000 milliards de dôngs.