08/09/2021 10:35
La 15e Assemblée de l'Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI) a approuvé mardi 7 septembre la création de groupes de travail sur l'audit des objectifs de développement durable de l'ASOSAI (ASOSAI WGSDG) et sur l'audit de la gestion des crises de l'ASOSAI.
>>Audit : ouverture de la 15e Assemblée de l’ASOSAI
>>Audit : réunion du Conseil d’administration de l’ASOSAI

La délégation vietnamienne lors de l'ouverture de la 15e Assemblée de l'ASOSAI.
Photo : VNA/CVN

La mission des groupes de travail sur l'audit des objectifs de développement durable de  l'Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI WGSDG) est de promouvoir le rôle de la communauté de l’ASOSAI en contribuant aux objectifs nationaux et en évaluant la mise en œuvre des objectifs de développement durable dans la région.

Le 7 septembre, la 15e Assemblée de l’ASOSAI qui a lieu sous format virtuel a approuvé un rapport sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l'ASOSAI pour 2016-2021, le projet du Plan stratégique de l'ASOSAI pour 2022- 2027, des rapports des groupes de travail, un autre sur la mise en œuvre de la Déclaration de Hanoï, ainsi que la Déclaration de Bangkok de 2021.

Le message clé de la 15e Assemblée de l’ASOSAI montre que la communauté de l'ASOSAI se prépare aux prochaines nouvelles normes en matière d'audit du secteur public, lesquelles sont mentionnées dans la Déclaration de Bangkok de 2021.

Lors d’une cérémonie organisée dans l'après-midi du même jour, le Vietnam a transmis à la Thaïlande la présidence de l'ASOSAI.

L'Inde sera le pays hôte de la 16e Assemblée de l’ASOSAI et la Chine est secrétaire général de l'ASOSAI pour le mandat 2021-2024.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.